• Alien 3 ( Super NES )

     

    Alien 3 ( Super NES )

     

         La Super Nintendo !! Une console que j'ai fait surchauffer plus d'une fois ! Gamin, j'y passais tout mon temps libre ! Enfin, après le sport... et l'école... bah si... un peu, quand même ! Priorité aux études ! Et ce jeu est l'une des causes de mon addiction aux jeux vidéo... certains diront t'abuses, mon garçon, ce jeu était bien mais pas top non plus ! Ce à quoi je répondrai : " Chuis pas ton Boy, du respect bonhomme, sinon j'va t'taper ! "... Mais vous me connaissez maintenant... je ne tape jamais sur les plus forts que moi, seulement les vieillards et les enfants ! 

          En vérité je vous le dis : " Tin d'sa race, y déchire le claquos ", enfin ce jeu quoi ! Petite claque graphique à l'époque, ce jeu est un portage du troisième opus du bébé de Ridley Scott réalisé par David Fincher en 1992 ! On y retrouve, bien entendu, notre Ellen Ripley emblématique et sa détermination à toute épreuve ! Et bien sûr... des aliens en pagaille en veux-tu, en voilà accompagnés des célèbre Facehuggers et la Reine mère... non, non pas la p'tite vieille qui fait des signes de la main aux publics, vous n'y êtes pas...c'est l'autre, celle qui bave et qui pond des œufs ! Tin, si ça se trouve, c'est les mêmes ! Et là, les puristes me diront : " Mais dis donc, tête de gland, dans Aliens 3, y'a pas d'aliens en pagaille, en veux-tu, en voilà... Il n'y en a qu'un seul ! "... Oui, je suis au courant, bande de débiles, mais un jeu de plateformes avec un seul Alien, honnêtement, ça puait l'ennui !

         Donc vous êtes Ellen Ripley, fraichement débarquée sur Fiorina 16 dans un pénitencier de haute sécurité ! Le but du jeu étant de venir à bout de différentes missions pour affronter la Reine à l'issue ! Bien armée ( Le lance-flammes est terrible ), Ellen arpentera les couloirs et gaines d'aération de la station pour les débarrasser des Aliens et Facehuggers trainant ça et là, ou procédera à divers travaux d'entretien en effectuant des soudures ! La difficulté du jeu résidait dans le fait qu'il était extrêmement difficile ^^ ! Oui, je sais, c'est pas bézef, comme explication mais je trouvais ça marrant... Le truc qui me bottait dans ce jeu, c'était la musique et les voix synthétiques ( assez rares à l'époque ) ! Alors, je vous l'accorde, c'est pas du London Philarmonic Orchestra, mais pour 1992, ça rendait plutôt bien...

     

    Beginning

    Rescue Mission

    Collect, Deliver & seal

    Et le ti bonus, la voix digitalisée qui annonce la mort de Ripley !

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :