• Doom

     

    Doom

     

         "Seul sur la lave, il fait très chaud... mon cauchemar était trop beau... l'enfer qui m'achève, tu m'écorch'ras avec cent mille pieux de bois ! Comment ne pas bruler, ne pas pourrir...  Il faut qu'j'utilise la mi-ii-iiii-iiire !! Ba-ba-ba-da... ba-da-ba"... Vous pensez que j'ai viré débile ? Mais ne l'ai-je pas toujours été ? En fait, pour introduire cet article, il fallait que je contrebalance avec la violence de Doom... j'ai donc choisi un slow francophone des années 90, dont je vous laisserais retrouver le titre tout seul ( C'est pas trop dur et en même temps il y a beaucoup de similitude avec le texte original )! Allez hop ! Au boulot, tas de bulots !

     

    Doom     Doom ? Kesako ? C'est un FPS cultissime des années 90 qui est devenu la référence des shooter bourrin à la première personne.... que l'on qualifie, à l'heure actuelle de "Doom-like"! Le Doom dont je vais vous parler aujourd'hui a été développé par ID Software, la même boite qui a conçu les précédents, pour un éditeur de renom, Bethesda ! Les deux premiers étant cultes à mes yeux, j'attendais un titre très ressemblant, mais, bien sûr, beaucoup plus beau... c'est de bonne guerre ! Doom 3 s'était un peu foutu dedans à l'époque, en nous proposant un jeu, certes, joli visuellement mais totalement écarté de l'esprit original du gameplay d'origine ! Alors ? Réussi ou pas ?

    Doom     Pour moi, pas de doute, c'est une réussite, en ce qui concerne le mode solo... je ne me suis toujours pas frotté au mode multijoueur et à la création de map ! Parce oui, on peut créer ses propres niveaux... c'est y pas gégé ça ? On commence, comme à l'accoutumé, avec un petit pitch du jeu qui, je doit bien l'avouer, sera court... C'est bien connu, Doom ne brille pas par son scénario, mais c'est pas ce qu'on lui demande, non plus ^^... Vous êtes donc le Doom Marine... Vous vous réveillez enchainé dans une base de recherche complètement infestée de démons en tous genres et devinez-quoi ? Il va falloir faire le ménage ! Mais pas avec un balai, mes amis, pas avec un balai !

    Doom     En guise de produits ménagers, du flingue et encore du flingue ! Pistolet, fusil à pompe, plasma gun, lance-roquettes, tronçonneuse ( Ash is back ), fusil Gauss, fusil d'assaut et le mythique BFG ( Big Fucking Gun )... sans oublier grenade et surtout vos poings ! Grâce à ces derniers, notre héros pourra conclure un gunfight, sur un adversaire sonné, par un finish punch bien classe et assez bourrin ! Jouissif ! Chacune des armes est améliorable via des modules à récupérer lors de vos explorations... ceux-ci sont ensuite boostables, grâce à des puces à extraire sur les armures des cadavres de vos prédécesseurs malchanceux !

    Doom     Votre armure aussi aura besoin de surplus de puissance... ainsi, vous pourrez booster votre personnage grâce à des points de compétences, des orbes d'énergie argent, et des runes à gagner lors de défis loin d'être infaisables ! Croyez-moi, vous aurez besoin de tout ça, tant le nombre d'ennemi est élevé ( moins que sur les deux premiers opus ) et les balles fusent de toutes parts... enfin quand je dis balles... je pense plasma, gerbe, feu, boules d'énergie et autres réjouissances ! Notez que le Doom Marine est capable de s'accrocher aux rebords de plateformes à sa portée et cette capacité combinée avec le double-saut permettra de jouer les acrobates lors de phases compliquées ! 

    Doom     Graphiquement, c'est vraiment pas mal ! Belles textures, armes sublimes, monstres vraiment bien modélisés ! Tous les démons habituels sont de la partie : Imps, possédés, cacodémons, cyberdémons, hell knight, lost souls, revenants, mancubus, pinkys et autres barons de l'enfer... sans oublier le Spider Demon ! Je vous jure que, quand vous avez le droit à tout ce beau monde lors d'un niveau, vos pouces vont rougir... et peut-être même bruler ! Je vous rassure, à un niveau normal, le jeu n'est pas hyper-compliqué, mais... parfois... vous aurez fort à faire !

    Doom     Il faut juste se faire au concept de Doom ! Des niveaux assez linéaires, avec des passages secrets bien planqués... des leviers très bien cachés... en gros... pour finir le jeu à 100%, il faut bien se creuser les méninges ! Et quand tu y arrives, un frisson te parcours le corps... simple matérialisation physique du sentiment du travail bien fait ! C'est un véritable plaisir que de progresser dans les couloirs exiguës de la base de recherche ou dans les tréfonds de l'enfer... et ça l'est encore plus quand une armada se rue sur vous, tel un prêtre sur un bus de ramassage scolaire ! 

    Doom     Bon bah, en v'là un jeu qu'il est t-y bien ! Un bon petit défouloir, violent et gore, qui me soulage après une rude journée de travail... Doom est un café long avec beaucoup de sucres dedans et une bonne vieille rasade de Redbull... du 25 ans d'âge, hein ! Sinon ça ne marche pas ! Il redonne à cette licence, ses lettres de noblesse, son arôme si particulier qui fait de cette saga un must-have des FPS bourrins ! Des Doom-Like quoi ! De plus, le développeurs de Doom 4 ( Puisque c'est le 4 ), ont eu la très bonne idée de cacher dans leur bébé tout une chiée de goodies à débloquer ! On notera surtout, les mini-figurines de Doom Marine et les niveaux cachés sauce Doom 1 & 2 ! A prix réduit un peu partout sur le territoire, je ne saurais que vous conseiller cet excellent titre... Foncez tête baissée !

     

     

     

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 23 Mai à 21:03

    De ce jeu je n'ai retenu que deux trucs: de la violence, des références rigolotes, de la violence. :') Post sympathique en tout cas! Toujours aussi bien foutu.

    2
    Samedi 26 Mai à 12:05

    Arf !! De la violence !!! DE LA VIOLENCEEEEEEEENNNCE !!

    Merci Mad, pour le petit compliment qui fait toujours plaisir !

    Bon Week-end à toi amigo !!

    3
    Samedi 26 Mai à 12:07

    VIOLEEENCE! BAAASTOOOON! FRACASSER MECHAAAANTS!

    Merci, bon week end à toi aussi! o/

    4
    Samedi 26 Mai à 12:16

    Pour info, je viens de rejoindre Ya'argul sur Bloodborne... tin c'est chaud ce passage... pile au moment ou je prenais mes marques et commençais à fracasser tout le monde !

    5
    Samedi 26 Mai à 12:17

    Ca va, tu récupéreras vite la première lanterne de la zone! ^^ Et tu pourras farmer comme un porc si tu as les runes pour augmenter les echos de sang!

    6
    Samedi 26 Mai à 12:22

    Y a surtout cette salope ( C'est comme ça que je l'appelle en jouant ) de sorcière à cloche que j'arrive pas à repérer ! J'entends sa cloche mais , de dieu, je la vois pas !

    7
    Samedi 26 Mai à 12:24

    AH. Oui, deux sont bien cachées, mais deux autres devraient être assez faciles à trouver. (le côté des mamy en colère risque d'être le plus chiant je pense. à un moment donné à ta droite tu pourras tomber sur une petite plateforme, tu en trouveras une dans une petite embouchure si je me souvient bien.)

    8
    Samedi 26 Mai à 13:18

    C'est justement le passage des Brigitte en colère qui me donne du fil à retordre ! Je vais essayer de trouver cette plateforme, merci du conseil !

    9
    Samedi 26 Mai à 13:21

    Les Brigittes en colère. xD Certes. Bah, moi aussi il m'a agacé ce passage, mais une fois que tu connais... ça va. Alors courage! (et quand tu auras récupéré une certaine clef oublie pas de remonter tout en haut de la tour de la chapelle Odeon! o/)

    10
    Samedi 26 Mai à 13:28

    Cette satané porte !

    11
    Samedi 26 Mai à 13:30

    Exact! o/  (n'empêche, tu me donnes envie d'y rejouer, c'est rageant. :') (parce que oui, si j'y ai joué des centaines d'heures, c'est bien parce que mon pote, lui, il l'a, cette foutue ps4.)

    12
    Dimanche 27 Mai à 11:19

    C'est vrai qu'il donne envie! Et avec ton analyse complète encore plus! cool

    13
    Dimanche 27 Mai à 12:25

    Alors attention ! C'est pas le jeu de l'année non plus ! Mais pour son faible prix, ça vaut le coup, je pense !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :