• Expériences de jeu

     

    Je vous souhaite la bienvenue dans le meuble où je stocke mes jeux !

    Dans cette rubrique, j'échange avec vous mes impressions sur un titre auquel j'ai joué et que j'ai terminé...

    N'ayant pas la prétention d'être testeur, je ne note aucune de ces productions vidéoludiques...

     

    Expériences de jeu

     

  •  

    SOMA

     

         "Dis-moi, mon doudou... je t'adore, et tout et tout... mais j'aimerai que tu arrêtes de jouer à tes survival horror à la con... on voit bien que c'est pas toi qui nettoie tes caleçons... " Alors là, pas du tout ! C'est une image quand je vous dis que j'ai chié dans mon froc en jouant à un survival de qualité !! Et puis je sais faire ma lessive tout seul ! Faut bien les cacher à madame, ces traces de pneus ^^ ! Quoi ? Hein ? .... vous voulez savoir si j'ai fait une machine après avoir joué à SOMA ?   

         SOMA Ce serait vous laisser entrer dans ma vie privé de vous parler de l'état de mes sous-vêtements ^^ ! Mais mettons les choses au clair dès maintenant, je suis propre depuis l'âge de trois ans ! Autant vous le dire tout de suite, SOMA m'a fait quelques frayeurs ! J'ai sursauté plus d'une fois devant ce jeu développé par les gars de Frictional Games... les mêmes ayant bossé sur les incroyablement flippant Amnesia et Penumbra... SOMA est distribué pour diverses plateformes en 2015... Alors, est-ce que SOMA est aussi réussi que le fabuleux Amnesia ? Pour ma part, je le situerai au même niveau... Je vous en parle rapidement, après le petit pitch qui suit...

    SOMA     Simon Jarrett a subi un grave accident de voiture tuant son amie Ashley Hall. Depuis, Simon souffre de graves lésions cérébrales. Il accepte donc de suivre un traitement expérimental impliquant un scan cérébrale. David Munchi doit lui administrer le traitement expérimental le jour même. Quand il arrive dans le laboratoire, les lieux ont l'air abandonné. Simon trouve finalement David Munshi, qui lui demande de s'asseoir dans un fauteuil surmonté d'un casque qui vient alors se poser sur le visage de Simon, et l'analyse cérébrale commence. Lorsqu'il relève le casque, Simon se trouve dans une pièce différente, à l'intérieur d'une base sous-marine. Je vous passe le reste de l'histoire tant il y a de révélations au fur et à mesure que Simon progresse dans les corridors de cette station !

    SOMA      Voilà pour le scénario de base... C'est un des aspects les plus réussis du titre, comme à l'accoutumé avec les productions de Frictional Games. Mais ce qui fait que SOMA est un titre à ne pas manquer, c'est, sans conteste, son ambiance glauque et sombre... les couloirs lugubres, les cadavres mutilés, les musiques discrètes mais placées au bon moment et terriblement efficaces, les cris des créatures qui vous pourchassent et les robots persuadés d'être humains... tout est fait pour déstabiliser aussi bien visuellement que mentalement. Extrêmement stressant tout ça ! SOMA est beaucoup plus mature qu' Amnesia sur ce point. Mais ce dernier a largement inspiré l'aspect gameplay de SOMA !

    SOMA      En effet, SOMA est aussi un FPS... enfin, disons plutôt un FPG ( First Person Game )... et oui toujours pas d'armes à proprement parler. Il faudra vous planquer !!! Manette en main, c'est très basique... Marcher, courir, se baisser, sauter, activer sa lampe torche et utiliser le matos autour de vous ! Mais c'est largement suffisant... pas d'inventaire et de carte ni de rappel de missions ! A vous de gérer, pour une fois ! Notez que vous pourrez interagir avec pratiquement tout votre environnement : Portes, interrupteurs, objets en tout genre, prises à connecter et, surtout les ordinateurs ! Ceux-ci vous proposeront pas mal d'options et d'informations pour avancer dans le jeu... certains nécessitant des mots de passe à trouver... parfois dans le décor ou sur un support... C'est assez rare pour être souligné... de nos jours, plus besoin de chercher un mot de passe dans un jeu ! Tout le boulot est déjà mâché !

    SOMA      La station Pathos est infestée de monstre en tout genre, mais pas si nombreux que ça ! La base comporte pas moins de huit sites ( Upsilon, Lambda, Delta, Thêta, Omicron, Tau, Alpha et Phi )... chacun de ces sites est habité par un monstre difforme... contre lequel vous ne pourrez vous défendre ! Les boules, hein ? Il faudra le feinter pour pouvoir progresser... et ce de différentes manières ! La plupart du temps, il faudra simplement se déplacer sans faire de bruit ou au contraire d'en faire pour attirer le prédateur à l'endroit voulu pour filer à l'anglaise... mais quoi que vous fassiez, surtout ne les regardez pas... sous peine d'être pris d'une peur panique qui ne vous mettra pas dans les meilleures dispositions pour vous sortir du bousin !! Faut rester calme et progresser à tâtons !

    SOMA      Le point noir de SOMA : le visuel ! Alors, je vous entends déjà : " Ça va !!! N'abuses pas !! Vu la gueule des captures d'écran, il est loin d'être laid ton jeu !". C'est clair qu'il est plutôt agréable ! Mais parfois, de près, on remarque des textures vraiment dégueulasses ! C'est un peu abusé pour un jeu de 2015 je trouve, même si les gars de Frictional n'ont, clairement, pas les mêmes moyens qu'un EA ou un UBI Soft ! Enfin, le coup des textures avalé, c'est vrai qu'il est loin d'être laid ce jeu ! De très beaux effets de lumières rendent l'atmosphère encore plus oppressante ! En parfaite harmonie avec l'ambiance générale du titre ! C'est tout ce que je vais vous dire sur SOMA ! Un jeu totalement réussi, bien flippant ( L'horreur, la vraie ), une intrigue passionnante et une ambiance unique ! On sent bien que les développeurs de Frictional Games n'ont pas la pression de grands éditeurs, et qu'ils ont travaillé sur leur bébé de la manière dont il l'entendaient ! C'est une bonne nouvelle, pour nous, gamers ! 

     

     

     


    2 commentaires
  •  

    Super Mario Party

     

         Deux plombiers, trois jeunes filles et tout une chiée d'autres intervenants... on pourrait croire au scénario d'un autre de ces pornos burlesque italiens ! Mais non, en fait, il n'en est rien ! Il s'agit tout simplement du dernier Partouz.... Party Game de Nintendo ! Un nouveau titre s'ajoute à la collection Mario Party ! Mais comme Nintendo a perdu le fil au niveau du nombre d'itérations, ils ont décidé de reprendre tout à zéro... et boum Super Mario Party est né, suivront le 1, le 2, le 3,.... Vivement Super Mario Zero " les origines " ^^

     

    Super Mario Party     Pour commencer, je tiens à préciser que, contrairement à mon habitude, les images qui illustreront cet article ne sont pas issues de mes parties... celles-ci se résumant à quelques joutes avec mes enfants... Cette précision.....euh... cette précision précisée ( Ayeuuuu ! ), nous pouvons avancer dans cette expérience de jeu... Bon... SMP est un Party Game développé par les équipes Nintendo et sorti en Octobre 2018... Rien de spécial à signaler : Un Mario Party est un Mario Party... merci à vous d'avoir pris le temps de lire cet article... n’hésitez pas à le commenter... Voilà, voilà...... vous pouvez sortir la séance est terminée... tin mais cassez-vous !! Comment ça : "C'est tout ?" Oui, c'est tout... Vous voulez vraiment que je développe sur un Mario Party ? OOOOOOOOOOKAY  !!!  ..........................................................................Putain !! mais quelle bande de chieurs...

    Super Mario Party     Au Royaume Champignon, la vie est belle !! Évidemment, Macron n'y est pas président...  ! Mais les habitants se font tellement chier, qu'ils ont décidé d'organiser une compèt' pour savoir lequel d'entre eux était le plus cool... et ils ont appelé ça, "les ang..." euh ils ne l'ont pas nommé cette compétition, hein ! Ni une, ni deux, le Patrick Sébastien de service, Toad décide de se charger de l'organisation du joyeux bordel en compagnie de Toadette, sa meuf ! Deux minutes après, tout est ready ! Si c'est pas de la réactivité ça ! Et hop, c'est parti pour la rigolade !!  Choisis ta star : Peach, Mario, Luigi, Bowser, Yoshi, Daisy, Harmonie, Wario, Waluigi, Topi Taupe, Frère Marto, Bowser Jr, Koopa Troopa, Goomba, Maskass ( mon préféré ), le roi Boo et quatre autres personnages à débloquer qui ne sont autres que Donkey Kong, Diddy Kong, Skerelex et Poum Poum ( C'est qui ça, PoumPoum ? )... c'est fait ? Et bah on y va !

    Super Mario Party      Nous voici sur l'esplanade de la fête et, visiblement, Toad pourrait être un wedding-planner hors pair ! Le gars a géré... grave... Une véritable fête foraine ! La manette N°1 gère tout le groupe qui suit le leader à la trace dans cette kermesse colorée ! Il y a le choix : Mode jeu de plateau classique, mode jeu libre, mode Scène rythmique, mode Excursion en rafting et  mode En duos... Encore du choix ! Ajoutez à cela quelques petits bonus tels que la confection de mini tableau à l'aide d'autocollants à collecter et un petit mode défis sympathique ! Il y a de quoi faire ! Allez développons ! Le mode Mario Party est le gros morceau du jeu. Jeu de l'oie dans lequel chaque concurrent devra récupérer un max d'étoiles en piégeant ses adversaires et en évitant les cases dangereuses ! Jets de dés, bonus, malus à chaque tour ceux-ci se terminant inlassablement par un mini-jeu... tout ça sur 4 plateau de jeu dont un à débloquer classique mais toujours aussi fun ! Surtout avec ses gosses !

    Super Mario Party     Le mode En duos propose le même challenge mais par équipe sur des plateaux légèrement différents offrants une grande liberté de mouvement ! Le mode Scène Rythmique vous transportera dans un show dans lequel vous devrez enchainer des mini-jeux basés sur le rythme ! Le mode Excursions en rafting, peut-être le plus original et drôle, vous placera aux commandes d'un bateau ! Il faudra ramer en cadence et s'entendre sur les directions à prendre... des mini-jeux, représentés par un ballon de baudruche à crever sur votre route, vous permettront de grappiller du temps afin d'arriver au bout du parcours... assez long mais très plaisant ( Et bruyant aussi : Rames, mais rames bordel !! Non arrêtes de ramer ! Arrêtes ! ) Je vais m'attarder sur le mode Jeu Libre, non pas que ce soit le plus intéressant, mais il me permet d'aborder les mini-jeux et deux modes supplémentaires...

         Super Mario PartySuper Mario Party comporte au total pas moins de 80 mini-jeux... ce qui est déjà pas mal ! Tous accessibles, une fois débloqués, dans le mode Jeu Libre ! A noter les plus fun, "Et que ça saute" : Faire cuire une pièce de viande en la faisant sauter dans une poêle, "Train de Toads": Dénombrer des toads agités dans un wagon, "Agités du bocal" : Secouer un bocal de bonbons pour les extraire, je m'arrête là ! Mais ce n'est pas tout, dans ce mode il existe deux autres modes de jeux ! Le Mariothon est une compèt' sur une série de mini-jeux et dans Combat de cases : Chaque gagnant de mini-jeu gagnera un carré à placer sur une grille ! Celui possédant le plus de carré à la fin de la partie a gagné... sachant que vous pouvez engloutir les carrés de vos adversaires en plaçant bien les vôtres ! A noter qu'une fois tous les mini-jeux débloqués vous accédez à un dernier mode : La route des défis : Faire tous les mini-jeux avec des objectifs en plus, à travers le Royaume champignon... un peu plus ardu !

    Super Mario Party     Voilà c'est à peu près tout... je n'ai pas développer les modes classiques de Super Mario Party qui n'innovent en rien par rapport aux autres opus... Je dirai même que Nintendo est revenu aux bases de la série ! Sans fioritures et, au final, c'est assez efficace... Un très bon délire à plusieurs, SMP n'en demeurent pas moins distrayant en solo puisque quelques modes y sont consacrés... enfin, ce n'est pas vraiment le genre de jeu que j'affectionne, mais, même s'il est un peu cher au vu de son utilité, Super Mario Party demeure un bon investissement pour des moments en familles et entre potes réussis... Je préfère quand même un bon jeu de société... Un truc sans Mario quoi ^^

     

     

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique