•  

    Observer

     

         Horreur psychologique, nouvelle technologie, anticipation, ambiance Blade Runner assumée et un Rutger Hauer inspiré font de cette production de la Bloober Team d'Aout 2017 ( Layers of fear ) pour Aspyr ( Un éditeur spécialisé dans le portage ), un must dans le genre des jeux d"épouvante ! Que feriez-vous si un quelqu'un hackait vos peurs les plus enfouies pour les utiliser contre vous ?

    Observer     Vous savez à quel point j'affectionne ce genre de jeux... De la flippe, toujours de le flippe ! Un gameplay réduit pour un scénario poussé et travaillé... Un visuel aux petits oignons pour une immersion totale et une OST collant parfaitement à chaque scène ! Tout comme Layers of Fear, les gars de la Bloober Team ont fait un excellent travail... surtout qu'il se sont largement inspiré d'un film culte à mes yeux : Blade Runner ! Rutger Hauer fait, d'ailleurs, parti du casting et prend le premier rôle dans cette histoire futuriste et anticipative... Après des prestations remarquables dans des films tels que Blade Runner, Hitcher, Ladyhawk et Sin City, entre autres, Rutger Hauer s'essaye, ici, au jeu vidéo et sa voix est toujours aussi envoutante ! Bénéficiant d'une modélisation plutôt réussie, on peut dire qu'il apporte un plus à l'histoire de ce thriller futuriste, pas avare en rebondissements !

    Observer    2084. Cracovie. La corporation Chiron a instauré la Cinquième République de Pologne. Cela fait suite à la répression sans merci des individus contaminés par le nanophage, maladie affectant principalement ceux qui ont recours à des augmentations de toutes sortes : implants cérébraux, membres bioniques... Les Observers désignent ces agents dépêchés dans les différents secteurs de la ville par Chiron afin d'enquêter sur certains individus suspectés de contrevenir aux règles édictées par la corporation. Daniel Lazarski est un "Observer", un Cyber-détective augmenté qui reçoit une étrange transmission provenant de son fils, Adam, qu'il avait plus ou moins perdu de vue. Ni une, ni deux, Dan localise l'origine de l'appel et s'y rend pour retrouver la trace de sa progéniture. Dans l'appartement présumé de son fils, il découvre un corps décapité...Une quarantaine se déclenche alors condamnant l'immeuble... Ici débute un thriller en huit clos captivant, à l'ambiance pesante et aux personnages plus étranges les uns que les autres !

    Observer     Dans un premier temps, je vais m'attarder sur le gameplay, qui, même s'il est limité, à pas mal d'atouts dans sa manche ! Niveau mouvement du personnage, Daniel peut courir ( Et il va courir ^^ ), s'agenouiller, ouvrir et fermer des portes, fouiller des meubles, et interagir avec son environnement ! Mais il possède d'autres talents plus.... cybernétiques ! En effet, Daniel est augmenté et bénéficie de trois types de vues : Une vision nocturne, une vision de détection de matière organique et une autre de détection de matériel hi-tech... Les deux dernières sont primordiales lors de phase d'enquêtes plutôt intéressantes, pendant lesquelles Daniel ne devra rien laisser passer ! Examens Post-Mortem et passages au peigne fin des scènes de crimes seront décisifs pour évoluer dans l'histoire !

    Observer     Mais quand l'enquête tourne en rond sur les lieux d'un meurtre, il reste une solution radicale à Daniel ! Utiliser le Mange-Rêve ! Daniel se câblera alors à l’implant cérébral de la victime afin de visualiser ses souvenirs ! Et là, ça part clairement en couille ! Pendant ces voyages cérébraux, Daniel fera face à leurs peurs et leurs souvenirs marquants. Ces passage sont d'une intensité rare dans le monde du jeu vidéo, extrêmement angoissant. En dehors de ces diverses spécificités, "L'observer" devra faire un travail de routine en interrogeant les résidents de l'immeuble.... il découvrira d'ailleurs certaines mœurs douteuses concernant certains d'entre-eux ! Quelques enquêtes secondaires seront donc de mise pour savoir s'il existe un lien avec la disparition d'Adam ! Mais, parce qu'il faut bien mettre des bâtons dans les roues de Daniel, vous ne serez pas seul dans cet immeuble qui va étrangement évoluer au fur et à mesure de votre avancée dans l'enquête !

         ObserverEn effet, le tueur rôde et vous devez le retrouver.... mais ce n'est pas tout, les Chrosômes vont vous traquer... Sorte de Virus, ils vont freiner votre progression et il faudra jouer de ruse et d'ingéniosité pour les contourner... Visuellement, Observer est plutôt une réussite ! Des environnement glauques et angoissants, des effets de lumières efficaces, des couloirs exiguës et une modélisation convaincante dans l'ensemble ! On notera que, Daniel étant un augmenté, toutes ses améliorations ont un impact sur ses capacités, aussi Dan devra ingérer des pilules sous peine de voir sa santé se détériorer... visuellement traduit par un scintillement et une pixellisation de l'image... un défaut majeur du titre : des chutes de framerate importante et des plantages... 3 pour ma part ! Un peu casse-couilles, il faut bien l'admettre ! Vive l'auto-save !

    Observer     Je finis avec le top du top ! Comme d'hab' avec ce style de jeu, si l'ambiance est là, le jeu est réussi... et devinez-quoi ? L'ambiance est là ! Contrairement à Layers of Fear, le jumpscare même s'il est présent, et beaucoup moins utilisé... Ici, c'est un malaise permanent qui habite le joueur... tout est fait pour vous oppresser en continu, jusqu'à un dénouement final plutôt bluffant ! Et une OST, encore une fois, sublime beaucoup plus synthétique que Layers of Fear ! L'ambiance sonore est terriblement effrayante et s'aventurer dans les sous-sols de l'immeuble est ultra-flippant ! Donc, vous l'aurez deviné, même si je lui préfère Layers of Fear, Observer est excellent jeu d'épouvante... beau, flippant, intriguant, angoissant, original et bénéficiant encore une fois d'une excellente direction artistique... merci la Bloober Team ! Bon... je vais faire une pause sur les jeux flippants... j'ai plus un benne à me mettre ^^ !

     

     

     

     


    2 commentaires
  •  

    Marvel's Spiderman

     

         En temps normal, moi, les araignées, je les dégomme ! Et c'est pas un bonhomme en combinaison moule-bite qui va me faire peur ! Même que je l'ai déjà défoncé dans un de mes rêves ! Tu m'entends, Peter ?! J'te démonte comme un LEGO, quand je veux !! Allez, j'déconne ! Spider-Man est peut-être le héros le plus cool de l'univers Marvel... avec Deadpool... et c'est avec un plaisir non dissimulé que je me suis lancé dans cette aventure de l'homme-araignée... qui n'est pas, comme l'indique la chansonnette, tombé dans la purée, trop salée, trop poivrée... Douloureux souvenirs de colonies de vacances ^^...

    Marvel's Spiderman      Marvel's Spiderman est la dernière mouture vidéoludique mettant en scène Peter Parker alias Spider-Man ( Oups Spoiler ^^ ). Développé par Insomniac Games ( Sagas des Spyro, Ratchet & Clank et Resistance ) pour Sony Computer Entertainment ( Et oui, c'est une exclu... et quelle exclu... Tin encore spoiler ^^ ) en 2018 en collaboration avec Marvel ! Et on sent bien que la licence a été respectée ! Marvel's Spiderman est un jeu d'action à la troisième personne qui mettra vos reflexes à rude épreuve lors de combats épiques mais je vous en cause plus tard !! Une chose à la fois, que diable !! Tous les personnages phares de l'univers de l'arachnide humaine sont présents... ça me rappelle mes premiers "Strange", donné à un pote collectionneur qui avait un sourire béat quand je les lui ai cédé... bizarre... ces comics avaient-il une valeur marchande ?

    Marvel's Spiderman      Je ne vais pas vous matraquer la tronche avec un pitch de vingt plombes tant tout le monde connait le monde de Spider-Man... Sachez juste que Peter est l'apprenti du Doc Otto Octavius et que Norman Osborn, maire de New-York, leur fout des bâtons dans les roues... Sachez aussi qu'une bande de malfrats nommés "les démons" vont bien foutre leur merde... tout comme Kingpin et ses hommes de mains ! Sans oublier tous les tracas des habitants de New-York que Spider-Man devra régler et les super-méchants cons comme des huitres qu'il faudra mettre derrière les barreaux ! Le scénario part un peu dans tous les sens... mais rien d'étonnant quand on voit la foultitude d'ennemi que s'est fait Peter au fil des années... Et en plus, il lui faudra gérer sa vie de Peter Parker... Le gars ne s'arrête jamais !!

    Marvel's Spiderman     Après une courte intro dans laquelle Peter se réveille au son d'une alerte policière, c'est parti pour les acrobaties dans un Manhattan fidèlement reproduit avec quelques ajouts bien sentis tels que la tour des Avengers, le QG de campagne de Norman Osborn ou l'ambassade du Wakanda... entres autres ! Le terrain de jeux est gigantesque et se balancer d'immeuble en immeuble est une véritable jouissance vidéoludique... on prend un pied dingue à évoluer au sein de New-York, surtout grâce à toutes les possibilités de mouvements que possède le héros ! C'est, visuellement, superbe et, grâce à un mode photo très intuitif et peu intrusif, on peut capturer des images bluffantes ! Et notre araignée préférée, superbement modélisée et animée, pourra revêtir un grand nombre de costume dont L'Iron-Spider ou la tenue original de Spiderman version Comics ! Terrible !

    Marvel's Spiderman      Chaque tenue possède un pouvoir qui lui est propre, mais que vous pouvez associer à votre tenue préférée... à vous de voir laquelle sera le plus adaptée à la situation... Ajoutez à cela des modifications améliorant les capacités du héros masqué et un système de points de compétences vous permettant de débloquer des mouvements supplémentaires et vous avez un jeu très complet niveau gameplay... Parlons-en, tiens, du gameplay ! Un seul mot : Ahurissant !! Le nombre de possibilités en combat et en déplacement est bluffant... Je dois avouer que les gars d'Insomniac Games ont fait fort, très fort ! En matière de déplacement, quasiment aucune limite ! Grimper au sommet de la tour Avengers ou de l'Empire State Building est un jeu d'enfant... balancement de toile en toile, course sur les murs, projections... impossible de tout énumérer, c'est énorme !

    Marvel's Spiderman      Au niveau des combats, même si le niveau de vos premiers opposants est léger, il va falloir la jouer serrer pour ce qui va venir en suite... mais grâce à un système de combat efficace pompé sur la saga Batman Arkham et une multitude d'enchainements assez simples à réaliser, c'est du pur bonheur ! Parfois, Spider-Man fera face à une trentaine d’ennemis  et s'en sortira indemne grâce à sa panoplie de coups de savate et de pains dévastateurs ! Esquives, combos au sol et aériens, combos sol-air, combos air-sol, lancers d'objets de l'environnement et différents usages de la toile en combats grâce à une multitude de gadgets ( Bombes de toile, toile électrifiée ou spider-bots entre autres )... Pour faire face à des adversaires armés de boucliers, armes contondantes et tous types de flingues, fusils d'assaut et autres lance roquettes, croyez-moi, ce ne sera pas de trop... Spider-Man ou pas !

    Marvel's Spiderman      La difficulté étant bien dosée, il arrivera fréquemment que vous y laissiez la peau mais le système de sauvegarde automatique sera votre plus fidèle allié au niveau max de difficulté ! A noter, les superbes cinématiques bien pêchues accompagnés de temps à autres de QTE assez discrets et aussi la possibilité de jouer avec d'autres personnages dans certaines phases de jeu ... Ainsi, Mary Jane Watson dit bobonne de Spider-Man ( Ououououououou !!! ) participera à des phases d'infiltration comme le veut son taf de journaliste de terrain ! Et parfois, ce sera au tour de Miles Morales de jouer les fureteurs.... Comment ça :" C'est qui Miles Morales ?"... trop de spoiler tue le spoiler ! Ces phases sont un peu le ventre mou du jeu même si l'une d'elle mettant en scène MJ et Spider-Man en étroite collaboration est plutôt réussie !

    Marvel's Spiderman      Le maitre-mot de Marvel's Spiderman ? Le mouvement... Spider sera toujours en mouvement, toujours quelque chose à faire dans ce Manhattan soumis à la corruption... des missions par centaines, principales ou secondaires et une chiée de défis de toutes formes permettant de récolter des jetons servants à améliorer notre Super-Héros qui, décidément, ne prends pas une ride ! A final, que dire ? C'est une réussite !! Une Putain de Réussite ! Un jeu fun, bourré d'action et d'humour notamment grâce aux interventions de Jonah Jameson et aux répliques si particulières de Peter Parker ! Des graphismes splendides ( Petit bémol sur les textures effet miroir sur les buildings, mais bon, c'est pas sur PC non plus ... ), une animation et une fluidité léchées, des tonnes de choses à faire et un scénario captivant ! Je crois que je vais me toper les DLC  ! Trop classe Spider !

     

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique