• F-Zero : Mute city

     

         Alors là, c'est la claque !! Jeu acheté avec la Super NES à l'époque et ça ne me rajeuni pas du tout ! Mais quel trip ce jeu ! Le premier vrai jeu de course futuriste est sorti chez nous, petits européens, en 1992, presque 2 ans après le Japon ! D'autres très bon jeux du même genre suivront dont l'excellent Wipeout et ses suites mais F-Zero restera le précurseur ! A jamais !! Vive le Captain Falcon !!

         Le seul point noir de ce jeu n'est pas des moindres puisqu'il se jouait uniquement en solo, dommage vu les possibilités de fun à plusieurs sur ce titre. Mais cela n'a pas empêché F-Zero de se vendre comme des petits pains, notamment grâce à un challenge relevé et passionnant. Les courses n'autorisaient pas d'armes ou de défenses particulières, seuls les réflexes et la dextérité du pilote faisant foi, chaque tour bouclé récompensant, tout de même, le pilote d'un boost utilisable n'importe quand en course et cumulable avec les suivants ! Côté technique, ce jeu utilisait brillamment le célèbre "Mode 7" de la Super Nintendo... mais si ... vous savez... ces rotations et translations spécifiques à la bécane nippone.

         L'ambiance sonore n'était pas en reste puisque très pêchue et collant parfaitement à l'impression de vitesse de ces bolides volants, d'ailleurs, bon nombre des musiques du jeu ont été reprises maintes et maintes fois au cours des deux décennies qui ont suivies. La piste musical s'accordant sur le circuit Mute City est très significative du succès de l'OST de ce jeu hors pair et rappellera certainement des souvenirs au plus geek d'entre vous !

     

    Mute city - Naoto Ishida

     


    votre commentaire
  •  

    Far Cry : Blood Dragon

     

         Ce stand-alone d'Ubisoft reprenant le même moteur de jeu que Far Cry 3 est un petit bijou d'humour et un hommage au cinéma d'action des années 80 dans lequel vous incarnez Colt Power Rex ( v'là le blase ) un soldat " 50% homme, 50% machine mais 100% américains " ! Voilà, tout est dit, ce jeu ne se prend pas du tout au sérieux et je dois dire que pour une fois ça fait du bien !

              Notre héros survitaminé devra déjouer, sur une île peuplées de Dragons de sang, les plans de l'Oméga Force ! Ce jeu au gameplay inchangé depuis Far Cry 3, si ce n'est les prouesses physiques dont est capable Colt, est bourré de références cinématographiques des années 80 ( Terminator et Rambo entre autres ) et d'humour bien lourd, bien gras ! Les indications du didacticiel était excellentes : " Appuyer sur X ... pour prouver que vous savez lire" ou bien " Courir consiste à marcher... mais plus vite ! ".

         La musique n'est pas en reste puisque comme vous pouvez l'entendre, elle est très axée années 80 elle aussi ! Elle a été composée par le groupe Power Glove ( Nom inspiré du Power Glove de la NES ) et a rencontré un vif succès critique à la sortie du jeu.

     

    Far cry Blood Dragon - Power Glove

     


    votre commentaire
  • Afterburner 2

     

         Demande d'autorisation pour un passage bas, rapide ! Négatif, il y du monde dans la tour ! Maverick à Goose : on va lui frôler les moustaches... à la tour ! Désolé pour cette référence cinématographique d'un autre age, mais c'est à ce film que je pense quand je me fais un coup de Retro-gaming sur After Burner !

         AfterBurner est un Rail Shooter édité en 1987 par SEGA ! On n'est pas forcé de parler que de jeux récents ! Surtout que celui-ci est mondialement connu, peut-être pas par les plus jeunes, mais ils ne savent pas ce qu'ils manquent...

         Le principe est simple, vous dégommez tout ce qui bouge à bord de votre F-14 Tomcat armé de mitrailleuse et d'une tripotée de missiles air/air à faire pâlir G.W. lui-même ! On est très loin des simulation aérienne d'aujourd'hui, je vous l'accorde, mais la licence AfterBurner, même si elle manque de réalisme ( Comme tous les jeux de l'époque ), possède toujours ce charme fou et cette pèche indéniable !

         Ce titre d' AfterBurner est l’œuvre du mythique S.S.T. Band ( Sega Sound Team ), créateur de la musique d'Out Run !

     

    AfterBurner level 1 - S.S.T. Band


    votre commentaire
  • Journey

     

         Journey est un superbe jeu d'exploration/contemplation développé par Thatgamecompany en exclusivité pour Sony Computer Entertainment. Jeu accessible depuis le Playstation Store depuis Juin 2013 et dont le créateur n'est autre que Jenova Chen, papa de Flower, un autre jeu dans la veine poétique !

         Journey met en scène un personnage mystérieux, qui devra atteindre le but d'un voyage initiatique bien étrange le tout dans des décors et une musique envoutants ! Le jeu permet de fiare cette merveilleuse aventure en solo ou en coop en ligne ! L'impression de solitude est accentuée par les décors immenses et une musique mélancolique et grandiose... c'est une véritable réussite et une expérience à vivre au moins une fois je vous l'assure ! D'ailleurs Fumito Ueda en est fan ! Si ce n'est pas une référence ça !!

         Comme je le disais précédemment, la musique est grandiose ! Celle-ci est signée Austin Wintory. Cet américain de 32 ans s'est illustré sur les OST d'Assassin's Creed Syndicate, Counter strike Global Offensive ou encore plus récemment le sublime Abzû !

     

    Journey-Nascence / Austin Wintory

     


    votre commentaire
  • Heavenly Sword    

     

         Heavenly Sword est un excellent Beat 'em all développé par Ninja Theory pour Sony Computer Entertainment en 2007. Cette exclu PS3 de l'époque est une tuerie de gameplay ! 

          Dans ce jeu, vous incarnez Nariko ( Non ce n'est pas une géante verte ! Ouh la blague de daube ! ), fille du chef d'un village harcelé par la horde du roi Bohan. Un seul moyen d'arrêter ce fléau, l' Heavenly Sword, une épée légendaire que seul le fils du chef de clan peut utiliser ! Et la v'là la couille, et vous l'aurez sans doute compris, Nariko vert est une femme et ça, ça fait bien chier son papa !! Nariko rouge prendra tout de même possession de l'immense glaive qui drainera la vitalité de la boniche jeune femme au fil de l'aventure, celle-ci n'étant pas le récipiendaire légitime.

         Le gameplay de ce titre est excellent est permet des enchainement de combos dévastateurs face à un nombre incalculable d'ennemis surtout en ce qui concerne le combat final dans lequel Nariko beurre se coltine toute une armée à elle seule. On notera la possibilité de jouer la sœur de l’héroïne, laquelle se bat avec une arbalète que l'on utilise avec la fonction Sixaxis de la manette PS3. Les cinématiques et les QTE sont superbes et certaines phases de jeu sont bluffantes, comme le siège du village au début du jeu !

         Côté musique, je vous ai trouvé l'air du menu principal composé par Nitin Sawhney. Né en Angleterre en 1964, ce compositeur d'origine indienne à œuvrer par la suite sur Enslaved : Odyssey to the west et a fait quelques OST de films tel que Lila says ou la série télévisé Planète des hommes.

     

     Heavenly Sword Main menu - Nitin Sawhney

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique