• Infamous Second Son

     

    Infamous Second Son

     

         Qui n'a jamais rêvé de détenir un pouvoir ! Tel un X-men ou héros de DC Comics ! Moi, ça m'est arrivé des milliers de fois... Arrêter le temps, avoir une force surhumaine ou détenir une vision à rayons X ( Héhé ) ! Et il existe bien d'autres possibilités encore ! Seriez-vous un héros ou un super vilain ? C'est exactement ce que vous propose Infamous Second Son... Allez vous aider votre prochain ou profiter de votre pouvoir pour voler, piller, agresser, exploser tout ce qui est à votre portée ? Hinhin ? Moi j'ai choisi mon camp...

     

    Infamous Second Son      Infamous Second Son est le dernier épisode en date de la saga éponyme... En excluant le DLC First Light bien entendu ! Les deux premiers, toujours développés par Sucker Punch pour Sony, étaient déjà géniaux et j'avais toujours eu l'envie d'acquérir le dernier volet mais pas plein pot comme il l'est toujours proposé à l'heure actuelle ! C'est grâce au Playstation Plus et ses jeux offerts tous les mois que j'ai pu m'y essayer et je dois dire que je ne regrette pas mon investissement mensuel ! Surtout depuis deux ou trois mois ! Allez, on commence par un petit pitch du jeu... je vais essayer de faire court et compréhensible mais c'est pas gagné !

    Infamous Second Son      Vous incarnez Delsin Rowe, un jeune Akomish, taggeur à ses heures et délinquant notoire ! Lors d'une altercation entre lui et son Shérif de frère, un fourgon transportant trois porteurs se crash et libère ainsi les malfrats... l'un deux, au contact de Delsin, lui transmet un étrange pouvoir ! En effet, Delsin découvre par la suite qu'il contrôle la fumée ! Mais lors de sa poursuite avec le détenu, une certaine Brooke Augustine, directrice du DUP ( Département Unité de Protection ) lui fait barrage et veut l'incarcérer avec les autres porteurs. Delsin ne dévoilant pas ces pouvoirs, celle-ci condamne sa famille en les emprisonnant dans des lames de bétons... Delsin va alors tout faire pour récupérer le pouvoir d'Augustine et libérer les siens ! Et là vous allez me dire : " Putain, mais c'est quoi un porteur ? " Et bien, figurez vous qu'un porteur, c'est un gars comme vous et moi, qui a un pouvoir particulier ! Moi, par exemple, je fais super bien les Caïpirinhas... La différence entre Delsin et les autres porteurs, c'est qu'il peut emmagasiner plusieurs pouvoirs ! Cooool !

    Infamous Second Son      Et je peux vous affirmer une chose : Les pouvoirs de Delsin sont absolument énormes ! Lorsqu’il détient tous les pouvoirs, c'est un véritable plaisir de se déplacer dans les airs, sur le murs des bâtiments ou encore au sol à une vitesse ahurissante ! Les combats aussi deviennent très instinctifs et les combinaisons sont variées et hyper simples à reproduire ! Le gameplay est donc particulièrement réussi, vous l'aurez compris, même si, les phases d'escalade sans pouvoirs sont un peu ratés ! Sinon, visuellement ça en jette sans être pour autant impressionnant, mais je vous rassure, c'est largement suffisant ! Le truc qui claque véritablement, ce sont les coups spéciaux, un par style de pouvoir ! Une animation spécifique destructrice se déclenche lorsque vous appuyer sur la touche "bas" et que vous avez rempli votre karma positivement ou négativement !

    Infamous Second Son      Et c'est là tout l'intérêt d'Infamous, vous pouvez faire de Delsin la pire raclure sur Terre ou alors le super-héros ultime, celui qui aide mamie à traverser ou n'abat pas le chat coincé dans un arbre ! Certaines activités secondaires vous permettront d'aider votre prochain ( Libérer des détenus, mettre hors-jeu des bandes de dealers ou faire un tag tout mimi et pas provacateur ) et d'autres laisseront libre cours à votre envie de violence ( Tabasser un musicien de rue ou des manifestants, passer à tabac les forces de l'ordre ou regarder les "Anges de la télé-réalité", le pire karma qui soit )... Il est bien sûr plus facile d'avoir un mauvais karma puisque le simple fait de tuer accidentellement ou volontairement un passant vous vaudra un malus dans la foulée ! Et croyait que, vu les réflexions que vous font certains passants, il est assez difficile de se retenir ! Ainsi un "Dégage sale porteur" reçoit, de ma part, une bonne nuée de projectile fumeux ! Et pourtant j'ai choisi d'évoluer sur la voie du héros !

    Infamous Second Son      On touche un autre point fort du jeu ! Les personnages jouables ou non-jouables et leur répartie ! Les expressions de Delsin sont souvent hilarantes et il chambre sans arrêt ses opposants avant de leur botter le cul ! Les dialogues radio avec son frère sont tout aussi drôles et je me suis pris quelquefois à bien me fendre la gueule ! Les porteurs dont il absorbera les pouvoirs et qui feront équipe avec lui sont très intéressants et leur histoire est souvent bien tournée et les rends attachants ! Attachants... c'est le mot qui décrit le mieux tous les personnages principaux... sauf Augustine, bien sûr, qui est une vraie peau de vache mais qui a ses raisons... mais je ne vous en dis pas plus... pas de spoil... On m'a fait le coup avec Keyser Soze une fois et je ne m'en suis toujours pas remis !

         Infamous Second Son Monde ouvert oblige... ( même s'il n'est pas conséquent ) La map est parsemée de missions secondaires plus ou moins intéressantes, mais la plupart vous permettant d'améliorer vos pouvoirs et de libérer, au fur et à mesure, un quartier de Seattle ( Ah oui, j'vous ai pas dit, c'est à Seattle ) du joug de l'oppresseur ! Un très bon jeu donc, plein d'action, d'humour, d'explosions et de fun que je recommande à tous. En ayant, fait les deux premiers opus, c'est mieux, mais vous pouvez vous en passer... Sur ce, je vais aller délivrer la France de cette infamie que l'on appelle "la daube collée dans les chiottes"... Ah oui ! J'ai aussi le pouvoir de la Javel ...

     

     

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :