•  

    1,2,Switch !!

     

    1,2,Switch !!

     

         La petite dernière de Nintendo ne pouvait pas rejoindre les étals de nos magasins préférés sans apporter dans son line-up de sortie un party game rigolo pour rassembler notre troupeau autour de la " Console de salon portable "! 1,2,Switch est donc un de ces jeux qui tentent de nous faire marrer, nous et nos potes alcoolisés, devant l'écran en démontrant que cette dernière bécane est bourré d'innovations intelligentes ! Pari à moitié réussi, c'est bien fendard, mais quelquefois lourdingue... Je m'explique...

     

    1,2,Switch !!     Je vous rassure, je ne vais pas passer des heures à vous expliquer comment fonctionne ce jeu ! Ce sera très court ! Même si ce petit jeu est composé de 28 mini-jeux jouables à 2 voir plus sur certaines épreuves ! Bon allez, c'est parti ! Côté ambiance, le soft essaie de nous transporter dans la bonne humeur avec des speakers plein de gouache ( trop de gouache ! ) et une musique rapidement énervante. Mission à peine réussie, puisqu'au bout d'un quart d'heure, j'ai déjà une envie furieuse de claquer le beignet des 2 voies françaises lesquelles demeurent à la limite du supportable, sauf quand je suis bourré, là, étrangement, ça passe mieux !

     

    1,2,Switch !!     Deux modes de jeu sont accessibles dès le commencement, un mode Match en équipe et un autre Partie rapide, vous pouvez aussi jouez chaque mini-jeux séparément dans l'ordre qui vous sied le mieux ! Et là vous me direz : " Mais y a rien dans ton jeu, là ! Deux modes seulement ? C'est d'la daube ! ", ce à quoi je répondrais : " Mais laissez-moi finir !! Bordel à queue ! ". 'Scusez-moi, le public à toujours raison ! C'est vrai que c'est pas lourd, mais n'est-ce pas suffisant ? Bref, chacun des mini-jeux bénéficie d'une vidéo explicative bien foutue, malgré des acteurs assez mauvais me rappelant la grande époque AB Productions ( Petite pensée à Hilgueugueu, qui malgré tous ses efforts n'a jamais obtenu de récompenses ). Mais bourré, ça passe, je vous rassure !

     

    1,2,Switch !!     1,2,switch est un jeu dont la particularité est que les joueurs se tiennent face-à-face sans regarder l'écran ! Bizarre, hein ? Et bah ça marche plutôt pas mal, on regarde juste l'écran pour le résultat du mini-jeu... Parmi ces 28 épreuves certaines sont véritablement excellentes ! "Sous pression" est une sorte de patate chaude dans laquelle on peut jouer en groupe, "Duel au Far-west" est un duel au Far-West ^^ d'une précision incroyable ! On notera aussi l'excellent "Dés Menteurs" pour les rois du Bluff, les "Assiettes tournantes" où vous devrez faire tourner votre assiette en essayant de faire tomber celle de votre "clown adversaire", "Air guitar" dont le titre parle de lui-même et enfin, pour faire court, le sidérant " Combien de billes ?"!

     

    1,2,Switch !!     Cette épreuve est tout simplement bluffante, technologiquement parlant ! En effet, les Joycon de la Switch sont munis de multiples innovations techniques, dont une caméra qui servira dans un concours de Hot-dogs un peu loufoque. Mais ils sont aussi dotés du HD Rumble, un système de vibration qui reproduit les sensations du toucher. Ainsi, dans ce mini-jeu, on vous demande de tenir la manette comme une boite en bois contenant des billes... Il vous faudra deviner combien de billes y sont dissimulées en penchant votre manette dans laquelle vous sentirez les billes rouler et je vous assure que l'on a vraiment l'impression que des billes roulent dans le Joycon ! IM-PRE-SSIO-NANT ! Même plein comme un huître !

     

    1,2,Switch !!     Certains mini-jeux sont, à l'opposé, moins réussi, comme "Miam-miam". Ce concours d’absorption de hot-dogs se joue avec la caméra que l'on doit positionner à distante réduite mais très précise de la bouche que l'on devra ouvrir et fermer pour simuler la mâche du sandwich, PA-SSIO-NANT !! "Imite ma pose" manque cruellement d’intérêt, tout comme "Gorille dans la brume" simplement pourrave ! Et le combat à l'épée est bien trop hasardeux et fatiguant !! Déjà que j'ai fait du vélo il y a peu, fô pas trop m'en demander non plus !

     

         C'était mon avis sur 1,2,switch, les amis !! Un jeu bien marrant quand on est raid bourré  ou en famille avec ses gosses ! Il y a beaucoup de bonne choses dans ce jeu, mais malheureusement, il y a pas mal de défauts aussi ! Trop de jeux sont sans intérêt, même si bon nombre valent le détour ! Ça ne m'a pas empêcher de passer d'excellents moments à jouer à ce jeu, en étant complètement défait bien entendu ! Bon allez, un biti dergnier bour la rout' et j'm'y r'met ! Hips ! Eeeet meerde !

     

      Encore une fois et pour la même raison que "Mario Kart 8 Deluxe" et "The legend of Zelda : Breath of the wild", je vous ai trouvé un trailer de " 1,2,switch ", la capture de vidéo n'étant toujours pas possible sur la Nintendo Switch ! Bon visionnage !

     


    votre commentaire
  •  

    Watch Dogs 2

     

          Vous avez un trou inexpliqué sur votre compte en banque ? Votre véhicule démarre tout seul ? Votre sex-toy a des ratés ? Ou bien, votre conjoint(e) a reçu anonymement une vidéo de vous en plein ébat avec un lémur ? Ne cherchez pas plus loin, Marcus Holloway vous a sûrement hacké et croyez-moi il sait y faire ! Je suis la victime du coup du lémur et, soyez en sûr, ma vie n'est plus la même depuis ! Mais qu'est ce qui m'a pris ? Il n'était même pas consentant en plus ! Mais je regrette maintenant ( Quoique ce n'était pas désagréable ). Alors, s'il vous plait, touchez pas au lémur !

     

    Watch Dogs 2     Elle n'est pas si loin l'époque de War games, ce film de J. Badham où l'on découvrait un jeune Matthew Broderick surdoué capable de hacker ( avec les outils d'antant ) un ordinateur de l'armée américaine et de provoquer une guerre.  Watch Dogs 2 nous montre que le monde a évolué et qu'il est connecté, que tout est accessible. Dedsec, une organisation clandestine de hackeurs de génie ( Anonymous, quoi ! ), veut montrer aux américains que leur vie privée, leur données personnelles ou leur compte en banque est constamment surveillé par de grandes multinationales. La branche Dedsec de San Francisco est composée de Sitara, Wrench, Josh et Horatio lesquels recruteront Marcus Holloway, le héros de ce jeu. Dedsec tentera alors de contrer les plans de Blume, une multinationale créatrice du CTOS ( Central Operating System ), un system d'exploitation qui contrôle la ville de San Francisco.

     

    Watch Dogs 2     Et du boulot, vous allez en avoir, tant le nombre de quêtes est gigantesque ! On compte plusieurs groupe de missions principales et les nombreuses missions secondaires sont véritablement intéressantes. Pirater la firme UbiSoft afin de découvrir le trailer d'un nouveau jeu, infiltrer le complexe Google ... Nudle ( pardon ) pour sauver les miches d'un pote ou encore voler la voiture high tech ( K2000 ) d'un film à gros budget et couler l'église presque scientologue qui harcèle l'acteur principal... et bien d'autres encore ! De plus, on retrouve les quêtes annexes qui font les GTA like d'aujourd'hui : courses de voitures, motos, drones ou voiliers ( vraiment excellentes en passant ), points de compétences à trouver, sac de thunes, braquage de fourgon blindé ( Excelleeeeeent ! ). La plupart des missions citées sont jouables en ligne avec alliés ou ennemis. Dans cette configuration, le braquage de fourgon est un vrai délice. Les missions en coop disséminées sur la carte sont toutes aussi réussies. Enfin bref, il y a de quoi faire sur le territoire des 49ers !!

     

    Watch Dogs 2     Et ce territoire est vaste mais pas labyrinthique ! J'ai rapidement trouvé mes repères, ce qui m'a rapidement permis de semer mes poursuivants dans des ruelles, tunnels ou sous-bois. Vous pourrez profiter de toute les voitures, bateaux, motos proposés à la vente ou proposés au jacking ! Parce que oui, vous n'êtes pas forcément quelqu'un de bien même si les apparences prouvent le contraire. Marcus est libre de ses actes et peut tirer à tout va dans la foule sans raison, mais je ne vous le conseille pas au vu de l'application et de l'acharnement dont feront preuve les policiers pour vous retrouver. Mais les rues de San Francisco se prêtant parfaitement à l’exercice, je ne vous cache pas qu'une petite course poursuite de temps en temps, c'est bien sympa ! Cela relève de la gourmandise mais permet aussi d'aiguiser les réflexes !! Cela dit je vous assure qu'au niveau Wanted 5, les poursuites sont vraiment intenses, entre hélicoptères à tireur d'élites intégrés, voitures de patrouilles par dizaines, blindés et SUV qui vous suivent même en pleine campagne, le challenge est relevé !

     

    Watch Dogs 2     Mais, bien sûr, et ceux qui connaissent Watch Dogs le savent, vous disposerez de votre fidèle téléphone portable qui vous permettra de hacker tous les systèmes de la ville afin de vous échapper plus facilement d'une course poursuite ! Comme dans la vrai vie, quoi ! Piratage des feux routiers pour provoquer un carambolage au nez de vos poursuivants, explosion de canalisation et nouveauté dans cet opus, la possibilité de pirater un véhicule roulant, l'obligeant à s’arrêter, reculer, virer à gauche, à droite ou au milieu...euh non pas au milieu...Vous pourrez même lors d'une fusillade enragée et dont l'issue demeure incertaine, hacker vos opposants ! Ainsi faire exploser une grenade dans la poche de votre adversaire ou lui faire sauter un tableau électrique à la gueule se fera tout naturellement et avec un petit sourire en sus... Vous aurez même la possibilité d'envoyer la police ou une bande rivale aux trousses de vos assaillants en leur collant un avis de recherche au cul ! Très, très, très sympa !

     

    Watch Dogs 2     Les fusillades et phases d'infiltration sont d'ailleurs bien réalisées, même si Marcus se mélange un peu les pinceaux avec toutes ses aptitudes. J'aurais aimé qu'il puisse sauter, je demande pas le bon dieu, même moi j'y arrive et je suis sûr que toi aussi tu sais le faire !! Non ? En tout cas ça pète de partout et l'IA ennemi n'est pas complètement idiote ! Si vos ennemi détecte un piège ils essaieront de le contourner et ne se jetteront pas sur vous bêtement, ils tenteront même de vous coincer par l'arrière, en tout bien tout honneur, soyons clair ! Certains plus abrutis sans doute sortiront de leur zone pour vous demander de quitter les alentours et là boum ! Dans ta face ! Un coup de yoyo dans la tronche ! A dire vrai, je crois que ce sont des bolas ! Et tout ça sans alerter qui que ce soit, mis à part les passants à proximité ! Qu'à cela ne tienne, un coup de bolas pour les passants !

     

    Watch Dogs 2     En abordant les passants, je touche un point intéressant de ce jeu ! En effet, ils ont des attitudes incroyablement réaliste. Ainsi, quand je prend un selfie à côté d'un quidam celui-ci prendra la pose, m'insultera ou selon son humeur me bousculera ! Les discussions qu'ils peuvent tenir entre eux sont parfois hilarantes et leur réactions par rapports au événement environnants sont criantes de vérité. Par exemple, lors d'un accrochage, si vous descendez du véhicule, la personne impliquée dans l'accident viendra vous haranguer quitte à vous foutre son poing dans la poire si vous ne prêtez pas attention à ses exigences. Le seul soucis avec eux est que l'on ne peut les renverser, tout choc en courant fera l'effet de se prendre un arbre en pleine tronche ! Ceux-ci ne bougeant pas d'un poil, ce qui peut être un vrai problème lors d'une poursuite à pied ! Tout ceci dans un San Francisco superbement modélisé et très coloré, plein de vie et de mouvement ! Beaucoup plus beau que le premier opus qui pourtant était très réussi ! Beau, Marcus l'est aussi, du moins, vous pourrez le rendre aussi beau que vous le voulez, avec un nombre incalculable de tenues à acheter ou à débloquer. Vous pourrez aussi modifier vos caisses, vos armes et vos joujous...

     

    Watch Dogs 2     Vous disposerez de plusieurs QG de Dedsec dans la ville et dans ceux-ci vous pourrez vous reposer, vous changer ou utiliser l'imprimante 3D de Wrench ! Vous pourrez y développer vos multiples armes et vos "'joujous"! Deux fidèles alliés vous accompagneront au cours du jeu, un jumper et un drone. Le drone étant un drone possédant l'attirail habituel, je ne peux rien dire de plus à son sujet, si ce n'est qu'il permet à Marcus de pirater des éléments inaccessible. Le jumper, quant à lui, est une sorte de petit buggy télécommandé capable d'intervenir là où Marcus devrait intervenir manuellement sur des éléments que l'on ne peut pirater à distance et tout aussi inaccessible. Les phases de piratage sont encore plus jouissives que dans le premier Watch Dogs, puisque l'interface de piratage s'étale sur plusieurs dimensions et peut être imposante. Enfin rien d'impossible puisque j'y arrive !

     

    Watch Dogs 2     Pour finir, et c'est une superbe idée des développeurs, sachez que tout ce que je vous ai dit sur ce jeu est repris dans le téléphone portable de Marcus. Chaque application acheté sur le store virtuel du portable à une fonction : Nudle maps vous permettra d'afficher la carte du jeu ainsi que votre position et celle de toutes les missions, Dedsec vous permettra de connaitre le détail de vos missions et de les sélectionner, Recherche vous permettra d'améliorer votre personnage à l'aide de points de compétences, Driver San Francisco ( Clin d’œil ) vous permettra de jouer les taxi Uber,  Songsneak vous permettra d'enregistrer les musiques environnantes ( Le musiques sont géniales ) afin de les ajouter à votre appli Media Player, ScoutX vous demandera de prendre des photos à des endroits précis de San Francisco, Car on demand vous livrera vos véhicules déjà achetés et Director's cut vous permettra d'ajouter des filtres à vos photos. L'appareil photo étant, bien sûr, votre téléphone ! On m'aurait dit ça il y a vingt ans ...

     

         Voilà, vous savez à peu près tout sur cet excellent jeu d'Ubi Soft, plein d'humour et de personnages attachants ( Spéciale dédicace à Wrench et Sitara ). Les conversations entre Marcus et Wrench sont vraiment drôles et on a vraiment envie que cette bande de potes au langage châtié et djeun's aille au bout de son aventure sans encombres ! Enfin bref je me suis fait encore une fois dessus plaisir avec cet opus de Watch Dogs largement au dessus de son prédécesseur mais sans l'enfoncer, visuellement splendide, bénéficiant d'un bon gameplay et très intelligemment développé !! Certains préféreront GTA celui-ci offrant plus de possibilités mais Watch dogs 2 est une véritable réussite avec un point de plus que GTA : Le hacking !! Mais le blockbuster de Rockstar a tellement d'autres atouts !

     

     


    votre commentaire
  •  

    Zelda : Breath of the wild

     

    Zelda : Breath of the wild

     

         Je ne pense pas que de vous tanner à vous raconter l'histoire des "Legend of Zelda" à travers les âges soit la solution pour vous introduire dans le monde de "Breath of the Wild" et, si ça se trouve, vous en savez plus que moi ! Toujours est-il que Link est de retour pour une nouvelle aventure sur le nouveau bébé de Nintendo. Je vous préviens tout de suite, je ne suis pas un incollable de la saga. Le dernier Zelda auquel j'ai joué étant Majorah's mask ! Et oui de l'eau à coulé sous les ponts depuis ! Le jeu a été très bien reçu par la critique, au point de se demander si certains testeurs ne se sont pas fait légèrement graisser la patte... ( 20 sur 20, 99 %, 10/10 ) Enfin, moi, je dis ça, je dis rien, hein...Mon avis est que ce Zelda est réussi... mais pour moi, on est plus proche d'un seize que d'un vingt...

     

    Zelda : Breath of the wild     C'est pas mal 16/20 quand on y pense... Quand j'avais cette note, c'était jour de fête à la casbah et j'avais droit à un cadeau : Une orange, un stylo Bic par exemple ou un rouleau en carton de PQ... Oui-oui, j'étais un nanti... Alors qu'en est-il vraiment de " Breath of the Wild ", vaut-il que l'on s'attarde sur lui au point d'acheter une Switch, La princesse Zelda a t-elle un lien de parenté avec Peach, Damstarr est-il vraiment l'homme le mieux gaulé au monde ? Je vous dis ça tout de suite, dès que je me suis dégonflé les chevilles.

     

    Zelda : Breath of the wild     Par où commencer... Par l'histoire, me direz-vous ?...Pas bête... Vous incarnez donc Link ( Quelle surprise ! ) lequel se réveille d'un long sommeil de 100 ans, et oui, il y en a qui ont du bol. Link découvre qu'Hyrule a été ravagée par le fléau Gannon ( Quelle surprise !! ) et que pour vaincre ce vilain pas beau il devra reconquérir les 4 créatures divines, retrouver son épée légendaire et sauver la princesse Zelda ( Quelle surprise !!! ) qui est aux prises avec l'infâme destructeur ! Rien que ça ! Ceci est, bien entendu, un condensé, les événements passés seront renseignés au fur et à mesure de l'aventure par différents protagonistes. Je vais pas faire tout le boulot non plus, faut pas abuser !!

     

    Zelda : Breath of the wild     Pour arriver à vos fins, il vous faudra récolter les meilleures armes ( arcs et épées ), améliorer votre santé ( Elle sera mise à rude épreuve ) et améliorer vos pouvoirs de bases lesquels sont au nombre de 4 ( Les bombes, Cinétis, Polaris, Cryonis ). C'est un des points décevant de ce Zelda. Trop de pouvoirs au début du jeu ! Il n'y a plus cette nécessité d'obtenir tel ou tel item pour progresser dans le jeu, puisqu'en effet Hyrule est un monde, à présent, totalement ouvert ! Et ce royaume est gigantesque et ses limites sont invisibles ! A titre d'exemple, les maps de The witcher, GTA V et Skyrim font, au totale, 253 km², alors que le terrain de jeu de Link est estimé à plus de 360 km² !! Le soucis, c'est que l'on a légèrement tendance à s'ennuyer dans une campagne aussi vaste, j'ai bien dit légèrement... Il y a toujours plein de secrets, d'énigmes et de trésors dans Zelda, alors restez en alerte, toujours l’œil ouvert.

     

         Zelda : Breath of the wildQuand on se balade pas dans la vaste Hyrule, on peut visiter des sanctuaires dans lesquels on doit résoudre un casse-tête assez compliqué la plupart du temps, ou bien combattre un gardien. A l'issue de ce défi, un prêtre du sanctuaire vous attribuera un emblème du courage qui vous permettra, une fois unifié à trois autres devant une statue d'Hylia, de booster votre nombre de cœurs ou votre endurance. Ça a l'air compliqué comme ça, mais ne vous inquiétez pas, c'est très simple ! Les quatre créatures divines dans lesquelles vous devez pénétrez afin d'en reprendre le contrôle, sont un challenge aussi intéressant qu'inattendu. Il vous faudra modifier l'architecture de ses colosses en pivotant certains de leur membres pour pouvoir accéder à l'endroit désiré. Et ça, c'est franchement sympa ! Au final, vous accéderais à un combat contre une forme démoniaque créée par Gannon lui-même ! Trop de chance !

     

    Zelda : Breath of the wild     Les combats, parlons-en ! Il faut savoir que vos armes se dégradent et qu'inévitablement, au bout d'un moment, elle se détruisent ! L'adamantium n'étant pas courant même à Hyrule ! Fais chier ! C'est pas cool, surtout que certaines armes légendaires sont réparable via un armurier qui vous demandera du diamant brut, denrée extrêmement rare, surtout à cette période de l'année qui est plutôt la période des fraises comme chacun sait ( Je dis ça, j'en sais rien en fait ... ). Le bestiaire est varié mais pas impressionnant. Les Bokoblins sont presque mignons, je dirais même trognons ( Oulala c'est chou !! ) et les Lézalfos, sorte de caméléon/lézards, sont de bons combattants. On peut aussi rencontrer des chu-chus, des chauves-souris ou les plus impressionnants et massifs Lithorok et Hinox, sans oublier les gardiens omniprésents dans les sanctuaires et dans les endroits importants d'Hyrule.

     

    Zelda : Breath of the wild     Visuellement, ça en jette un max ! C'est vraiment beau et coloré, l'herbe s'écrasant sous vos pieds  les fleurs s'écartant à votre passage, l'évolution météorologique est saisissante et les effets de lumières sont magiques. Deux fausses notes, tout de même, sur un écran de télévision le jeu est un poil moins beau que sur la console "switchée" en portable et les sanctuaire sont un peu en dessous graphiquement parlant. Mais pas de panique, ça reste joli quand même, faut pas partir dans des crises comme ça les gars... du calme ... ce n'est qu'un divertissement...qu'un jeu... La gestion météorologique est bien pensée, puisque notre héros devra porter les vétements adéquats en fonction de la température de l'endroit où il se trouve. Ainsi, en montagne, il devra se couvrir alors que dans le désert, le bermuda et le bob seront de rigueur, quoiqu'un glaive de glace dans le fourreau dorsale de Link fera bien l'affaire. Côté ambiance générale du titre...bah c'est faible, les musiques sont assez discrètes et à part les onomatopées extirpées à Link durant les combats, ça ne chante pas énormément. Sans compter que Link, malgré sa notoriété, n'a pas du récolter lourd durant son oral de Baccalauréat, vu qu'il lâche pas un mot de l'aventure, mis à part, un "Han !", un "Oups !" ou un "Yo-la-la-i-tou !!".

     

    Zelda : Breath of the wild     Niveau gameplay, là, c'est du lourd ! Link peut tout faire, même la cuisine ! Il peut nager, grimper absolument partout, sprinter et même voler grâce à son parapente perso ! Cependant, toutes ces actions nécessite de l'endurance, aussi il faut bien calculer son coup et estimer si votre jauge d'endurance suffira à traverser la rivière / escalader la montagne / sauter d'une centaine de mètre de haut / échapper à vos poursuivants. Sinon, ça pue la noyade dans le monde de Dory / la dégringolade le long d'une paroi escarpée et tranchante / La chute à réception douteuse / Le coup de schlass dans le dos. Enfin, je vous aurais prévenu. Toutes les touches sont utilisées afin que vous puissiez dégainer armes, boucliers, arcs, flèches, pouvoirs et gadgets rapidement et sans efforts. Les quêtes annexes sont légions et assez intéressantes, il y a des milliers de choses à faire à Hyrule : Prendre des photos souvenirs des lieux clés ou des monstres, trouver les 900 et quelques noix de korogu vous permettant d'agrandir votre sacoche grâce à de petites énigmes, explorer tous les sanctuaires, dompter des chevaux ou des morses des sables, faire construire et meubler votre propre demeure, vendre de l'herbe, se couper les ongles de pied ou encore souquer les artimuses ! Mais ça veut rien dire souquez les artimuses ?

     

    Zelda : Breath of the wild    " Legend of Zelda : Breath of the wild " est , à mes yeux, une réussite presque totale, tout y est : plaisir de jeu, challenge intéressant, liberté de mouvement, graphismes sublimes, intelligence des quêtes, et bien d'autres choses encore. Mais trop de petits points faibles comme : La baisse de qualité sur téléviseur, le manque de musique, l'ennui quelquefois lors de longs voyages, le mutisme de Link, le gout de la crème Chiboust ^^ et la gestion des remèdes, font que ce Zelda ne mérite pas la surabondance de bonnes notes dans la presse spécialisée. On ne met pas 20/20 à un jeu auquel on trouve des défauts, n'est-ce pas JV.com, hein ? J'espère que la prime a été à la hauteur de la note ! Salopiauds, va !! Crébin !! Enfin bref, Breath of the wild reste un superbe Zelda dans l'ensemble très réussi et très complet avec lequel j'ai pris pas mal de plaisir ! Encore une fois c'est un " Allez-y les yeux fermés "!

     

     Encore une fois et pour la même raison que Mario Kart 8 Deluxe, je vous ai trouvé un trailer de " Legend of Zelda : Breath of the wild ", la capture de vidéo n'étant toujours pas possible sur la Nintendo Switch ! Bon visionnage !


    5 commentaires
  • Outlast Whistleblower

    Lire la suite...


    votre commentaire