• Expériences de jeu

     

    Je vous souhaite la bienvenue dans le meuble où je stocke mes jeux !

    Dans cette rubrique, j'échange avec vous mes impressions sur un titre auquel j'ai joué et que j'ai terminé...

    N'ayant pas la prétention d'être testeur, je ne note aucune de ces productions vidéoludiques...

     

    Expériences de jeu

     

  •  

    Hitman

     

         - " Chérie ? Où est-ce que tu as foutu mes Ballers ? J'les r'trouve plus !

         - " Dans le tiroir de la commode, mais je croyais que tu avais raccroché ? T'es pas bien là, au chômedu, à rien foutre?

         - " Non, j'm'emmerde... j'ai envie de tuer des gens... ça me manque trop ! "

         L'assassin chauve à code barre le plus antipathique du monde reprend du service ! Et ça, c'est bien cool ! On va pouvoir dégommé de la menace terroriste déguisé et armé parcimonieusement ! L'infiltration est le maitre-mot dans cette énième itération de la licence à succès de IO Interactive et Square Enix sorti en 2017 ! Il m'aura fallu attendre l'offre du PS Plus pour m'y essayer... et pourquoi ? Pourquoi ai-je attendu aussi longtemps alors que je suis fan de ce grand chauve taciturne ?!

     

         HitmanL'agent 47 is back ! Et il a bien l'intention de mener à bien toutes les missions proposées... Un détail qui a son importance : Hitman Saison 1 est un jeu dont chaque mission était téléchargeable ! Dans ce cas présent, il s'agit d'une version regroupant les 7 missions de la première saison puis bien d'autres défis dont je vous parlerai plus tard... L'agent 47 est un clone, le 47ème clone constitué de l'ADN des plus grands tueurs et stratèges de tous les temps ! L'ICA, une organisation politiquement neutre a créé ces assassins afin de faire le ménage en dézinguant toutes les pourritures de notre mère la Terre ! Après un entrainement poussé, 47 est envoyé en mission en France pour exécuter deux cibles ! Patrons d'une agence de mannequin et de renseignements... peu courant ^^ ! Les missions qui suivront révèleront que l'ICA est utilisé pour faire le sale boulot d'un homme mystérieux traquant une autre agence : Providence !

    Hitman : Saison 1     Même si le lien scénaristique est très mince voire pauvre, entre chaque mission, il a le mérite d'exister... ce qui n'est pas du luxe... les précédentes productions Hitman en étant quasiment dépourvue ( Sauf mon préféré : Hitman Absloution et son scénario tarentinesque ! )... Ainsi, 47 va voyager aux quatre coins du monde pour buter du chant-mé ! Paris, Marrakech, Sapienza (Italie), Bangkok, dans le Colorado et pour finir à Hokkaido au Japon et non-pas Hokkaido / Seine, surtout ne pas confondre ^^ ! Chaque mission bénéficie d'une map gigantesque et d'un foultitude d'élément vous proposant plusieurs façons d'arriver à votre but : Avoir du sang sur les mains ( Mais pas trop ) ! En effet, là où les bourrins du pad pourront effectivement défourailler comme des teubés s'opposeront les amoureux de l'intrusion discrète tels que moi !

    Hitman : Saison 1     Bah oui ! Là est l'originalité de la licence ! La discrétion est de mise ! Tout est possible, assassinat à l'ancienne avec un bon vieux sniper, empoisonnement via la bouffe de la cible, embuscade, piéger l'itinéraire du futur défunt ou encore l'envoyer, malgré lui, sur votre route ! Ainsi, en empoisonnant le cocktail d'une de vos cibles, vous l'enverrez aux chiottes dans lesquels il se fera un plaisir de lâcher un renard de tous les records... occasion rêvée de le noyer dans la cuvette ! Mais vous pourrez aussi l'empoisonner directement et laisser le corps à la vue de tous ! Que nenni !! Il faut planquer le corps et sortir sans être repéré et sans alerter qui que ce soit... une tâche qui s'avère de plus en plus difficile au fil des missions !  Quelle sensation de finir un boulot de la sorte !

    Hitman : Saison 1     Problème : Pour arriver à vos fins, 47 devra pénétrer des zones dans lesquelles l'accès est soumis à condition ! Pour vous balader dans une morgue, il faudra être saper comme un personnel de l'établissement... il en sera de même pour une église, un bloc chirurgical ou bien une cuisine ! Mais parfois vous devrez ruser ! Livrer des fleurs déguisé en fleuriste ( et avec un bouquet aussi, c'est plus réaliste ) ou se faire passer pour un plombier pour accéder, par les égouts, à des zones interdites voire pour ne pas avoir à subtiliser une carte d'accès ! Les possibilités sont énormes ! A savoir que ces déguisements, il faudra les dénicher ! Soit sur du personnel, soit dans votre environnement ! 47 aura d'ailleurs bien fait, parfois, de laisser trainer une oreille ou les deux lors d'une conversation intéressante !

    Hitman : Saison 1     Certaines opportunités lui seront proposées ! Au détour d'une conversation, 47 apprendra qu'une de ses cibles est accro à un cocktail particulier... il lui faudra trouver la recette, se faire passer pour un serveur et empoisonner son verre ! Une chercheuse a une aventure avec le prof de golf, qu'à cela ne tienne, déguisement du prof, coup de téléphone à la belle pour la convoquer dans sa chambre et zig ! Les opportunités d'assassinat sont aussi décrites sur des documents glanés çà et là... Le point noir de cet aspect plutôt bien pensé, c'est la facilité avec laquelle on peut subtiliser ces informations... à part un : "Excusez-nous Mr, mais pourrions-nous avoir un peu d'espace pour converser ? "... il suffira de reculer un peu et d'écouter sans se faire repérer !

    Hitman : Saison 1     A contrario, il ne faudra pas faire n'importe quoi, n'importe où ! S'il vous prenez l'envie de faire tomber un lustre sur la tronche d'une cible, ayez l'assurance de le faire sans que personne ne vous voit ! Ne pas se faire repérer dans Hitman relève du challenge ! Même lorsque vous êtes déguisé ! Certains membres d'une équipe vous considéreront comme une recrue, mais d'autre vous suspecteront si vous êtes trop longtemps dans leur champs de vision... parfois il faudra mettre la main à la pâte pour passer inaperçu : Cuisiner, faire le ménage, défiler ( Et oui... mannequin aussi ), jardiner ou vous fondre dans la foule ! Et là, j'en viens à la partie technique du jeu qui, sur certains points m'a laissé complètement baba !

    Hitman : Saison 1     Hitman... c'est très joli visuellement et hyper coloré, mais pas transcendant non plus ! Là où j'ai été agréablement surpris, c'est au niveau de l'environnement... les paysages ? Les panoramas sont assez bien foutus mais ce n'est pas ça ! L'animation de 47 ? Alors là, non !! C'est un point noir du titre ! Certains mouvements sont à la ramasse ! La foule ? Et oui, C'est ça !! La foule ! Zéro ralentissement alors que le jeu fourmille de PNJ ayant tous une importance dans le gameplay... Tous peuvent vous dénoncer si vous faites n'importe quoi ! Marrakech est impressionnante de réalisme avec tous ces touristes parcourant les souks et ruelles de la ville !  Je n'ai pas relevé de bugs majeurs lors de mes sessions de jeu... donc tout va bien de ce côté ^^ !

         Hitman : Saison 1" Ouais et quand je le termine, qu'est-ce que je peut bien foutre ?" me direz-vous ! Et bien,en plus d'une rejouabilité pour chaque mission à toute épreuve, Hitman vous proposera un mini scénario supplémentaire ( Les 6 de Sarajevo ) ajoutant 6 cibles supplémentaires aux travers des 6 missions originales, sans compter le DLC payant ! Et en plus, et oui y'en a encore, des défis d'assassinats vous sont proposés par les autres joueurs... tuer tel PNJ avec tel arme en portant tel déguisement et sans se faire repérer par exemple ! Vous pourrez vous-mêmes éditer des missions à partager en ligne pour défier d'autres joueurs ! Assez classe ! Pas de jeu en ligne à proprement parler, mais pour ce que je joue en ligne... on peut dire que j'm'en bat ^^ ! Hitman est une licence terriblement imaginative et vous fera vous creuser les méninges pour assassiner vos cibles incognito ! Sachant qu'une mission peut durer 20 minutes comme elle peut durer deux heures.... faites comme bon vous semble... Un petit meurtre au Fugu ? Ça vous tente ?

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    Shadow of the Tomb Raider

     

         Il y a 23 ans, elle en avait quasiment tout autant et pourtant de nos jours elle parait plus jeune... Wow, putain, c'est pas très clair ce que j'raconte, là ! Mais j'vais le laisser... c'est plus fun comme intro ^^ ! Décidément Lara n'est pas prête à lâcher son bout de gras sur nos écrans ! Pour mon plus grand plaisir ! J'ai toujours apprécié le personnage depuis sa création en 1996, mais je doit dire que je suis fan de cette nouvelle Lara, plus humaine, progressant dans des environnements classieux et qui, purée, en prends pour son grade !

    Shadow of the Tomb Raider     Shadow of the Tomb Raider est sorti en Septembre 2018 et c'est la douzième adaptation ( Faudrait que je recompte quand même mais ça doit être ça ) de la saga Tomb Raider sur différents supports, mais c'est seulement le troisième opus de la nouvelle série composée de Tomb Raider, Rise of the Tomb Raider et de celui-ci, donc ! Vous pouvez retrouver les expériences de jeu des deux premiers épisodes dans le Line-up SharePS4, pour comparer ! Mais sachez, dès à présent, que ce dernier n'apporte quasiment rien de nouveau à la nouvelle licence... si ce n'est un nouveau scénario... pourquoi changer quand ça fonctionne ! Personnellement, ça me convient, je voulais du Tomb Raider et j'ai eu du Tomb Raider ! Lara !!! Tiens-toi prête ! C'est Damstarr aux commandes ! Autant te dire que tu vas morfler bien plus qu'à l'accoutumé !

    Shadow of the Tomb Raider     On y va pour la story !! C'est ti-par !! Suite aux aventures du précédent épisode, Lara mène la vie dure aux trinitaires au Mexique... c'est ici que Lara va déclencher une série de catastrophes naturelles en volant la dague d'Ixchel au nez et à la barbe des trinitaires et d'un de ses hauts dirigeants, le Dr Dominguez... celui-ci la lui reprend et veut récupérer la boite d'Ixchel au Pérou... ces deux artefacts combinés permettant à son détenteur de refaire le monde à son image. Lara fera tout pour l'en empêcher en rejoignant les rangs d'une rébellion inca menée par Umuratu, reine de Païtiti ! Amy Kaay va sûrement me botter le cul pour ce résumé très résumé... qui a dit trop ? Pour respecter mon plan de rédaction, je suis bien obligé de couper un peu par-ci, par-là ! En essayant de rester le plus fidèle à l'histoire.. je trouve que je m'en suis pas trop mal sorti, non ?

    Shadow of the Tomb Raider     Au passage, je remercie Amy Kaay pour le partage de ses captures d'écran sur SOTR ! Merci la miss, je les ajoute à la rubrique qui va bien ^^ ! Voilà, maintenant qu'on a les bases, on peut commencer ! Lara, comme d'habitude, va voyager ( Tin le bol ) ! Du Mexique au Pérou, elle va voir du paysage et mon dieu, quelles paysages... visuellement, ça claque sa maman ! Même si aucune évolution n'a été apporté au visuel, on ne peut pas rechigner sur la qualité graphique du jeu... allez, je vais juste baver un peu sur la modélisation un peu en deçà de certains PNJ... Mais l'environnement que Lara parcoure est magnifique ! Là où le jeu fait fort encore une fois, c'est sur la modélisation de Lara herself ! Toutes les émotions sont dépeintes avec brio sur son visage angélique ! Ce qui la rend terriblement attachante !

    Shadow of the Tomb Raider     Niveau gameplay, grosse amélioration ! Beaucoup moins de gun pour plus d'exploration ! Les joueurs ont été écouté par les développeurs ! Moins orienté action que le dernier, SOTR n'en demeure pas moins bourré d'action et de phases de bravoure tendues que son pote Jonah esquivera pour la plupart ! Il est cool Jonah, mais c'est un peu une tafiole niveau action... Tapette va ^^ ! Sinon le jeu est pourvu d'un système d'infiltration et d'élimination silencieuse assez bien élaboré quoique perfectible ! Mais la dissimulation sur les surface boueuse est assez bluffante ! Notez que vos ennemis seront plutôt intelligent dans l'ensemble mais auront tendance à bien vite vous perdre de vue et redeviendront des proies faciles en phase d'infiltration ! Quand aux scènes de QTE et de catastrophes naturelles ( Tremblement de terre, Tsunami et coulée de boue ), elles sont spectaculaires !

    Shadow of the Tomb Raider     Lara est une spécialiste de l'aventure et sa panoplie d'exploratrice est variée et complète ! Ainsi la miss pourra quasiment tout faire au niveau de l'escalade du simple parapet à l'escalade horizontale ! Certaines situations seront extrêmement périlleuse mais Lara s'en sort toujours à l'aise, non ? Et bah non !! Elle morfle ! Elle pleure ! Elle saigne ! Elle va passer par tous les états ! Les façons de mourir sont très variés et je crois avoir gouter à chacune ! Ceci est dû à une atténuation de la visibilité des points d'accroche qui rend le déplacement plus difficile lors des phases d'escalades et ça c'est plutôt bonnard ! La difficulté est entièrement paramétrable au début de la partie... au niveau des combats et des énigmes entre autre ! 

    Shadow of the Tomb Raider     Hormis un scénario convaincant et un final assez sympa, SOTR vous proposera moult activités au cours de votre pérégrination ! Reliques, lettres, totems, fresques à dénicher, caches de survie à trouver, tombeaux et cryptes à explorer, et du loot à foison qui vous permettra d'améliorer vos armes, vos tenues et votre condition ! C'est plutôt complet mais très classique et fastidieux ! L'arsenal de Lara est inutilement impressionnant... trop d'armes et de tenues dont je n'ai même pas utilisé la moitié... Ajoutez à cela un système de compétences tout aussi classique et vous obtenez un très bon Tomb Raider mais qui n'innove pas plus que ça ! C'est un peu dommage... mais, une fois de plus, Lara m'a fait passé un excellent moment devant ma tite console préférée ! C'est beau, c'est passionnant et il y a de quoi s'occuper pour un bon moment ! Une saga à faire et à refaire ! Hein Miss Kaay ?

     

     

     

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique