• Old Butt School

     

    Ou Old but cool ! Rapport aux vieux trucs cool, Old School ! Ouais, je sais, c'est un peu tiré par les cheveux...

    Une rubrique qui remplacera celle des flops et des tops ( Celle que j'aimais le moins )... Dans celle-ci, je vous parlerai des titres qui ont marqués mon parcours de gamer... comme d'habitude, les bons comme les mauvais moments ! Attendez vous à vous prendre quelques claques tant certains titres sont vieux... mais je vous rassure, d'autres sont beaucoup plus récent ^^

     

    Old Butt School

     

     

  •  

    Gryzor

     

         Elle porte bien son nom, cette rubrique ! Encore une fois, je m'en vais puisé dans mes souvenirs de joueur les plus enfouis pour vous dénicher un jeu du grenier ! C'est peut-être dû à la proximité de la soirée rétrogaming qui m'attend bientôt ! Gryzor est une adaptation de la borne d'arcade de Contra... Il a vu le jour en 1987, a été développé par Ocean Software pour Konami et est une des valeurs sûrs de l'Amstrad CPC ! A vos guns et vos ampoules !

    Gryzor      Lance et Bill, marines bodybuildés, n'ont qu'un seul but dans la vie : dézinguer de l'alien à tour de bras ! Alors, lorsque le gouvernement les contacte ( vue leur capacité à éclater des tronches ) pour enrayer une invasion extra-terrestre,  ils en pleurent de joie ! Un dernier au revoir à leur compagnon de chambrée :" Salut les couilles, vous allez nous manquer !!", et c'est parti pour la franche rigolade ! Mais, les gars se sont vus trop beaux ! Car, en face il y a du lourd, du très lourd même ! Gryzor est d'une difficulté rebutante pour certains... si vous n'êtes pas résistant à la frustration, laissez tout de suite tomber ! La moindre erreur sera fatale et fera rapidement descendre votre stock de vie ( à moins de dénicher un des rares items "invincible")... et croyez-moi, pour éviter le nombre de bastos incalculable et les pièges à la Kinder surprise, il va falloir user du joystick ! Heureusement que votre fidèle Murielle sera à vos côtés pour atomiser la populace récalcitrante ! Comment ça, c'est qui Murielle !

    Gryzor      Murielle, c'est le nom que j'aurai donné un mon plasma gun si j'en avais eu un... Grâce à des options à glaner en chemin, vous pourrez modifier ses projectiles ( Laser, tir rapide ou triple shoot ) ce qui ne sera pas un luxe... Visuellement et pour l'époque, Gryzor est tout simplement superbe ! Gamin, je m'étais pris une claque ! Notez que les gifs d'illustrations ne sont pas issus de la version Amstrad CPC du jeu mais de la version Commodore 64 ! Gryzor propose deux type de gameplay... dans certains niveaux, par exemple, votre sprite se déplaçera en scrolling horizontal ou vertical, tableau par tableau ( Gif de gauche )... ce qui obligera le joueur à être prudent à chaque apparition sur le tableau suivant ( En gros, il faut connaitre les niveaux par cœur pour avancer )... le deuxième ( Gif de droite ), quant à lui, vous présentera votre personnage de dos à la manière d'un TPS... Et tout ça pour arriver à des boss, qui vous mitrailleront la face sans pitié aucune ! Le jeu n'est pas long, il est difficile mais pas insurmontable grâce à des réflexes aiguisés et une connaissance des niveaux ! Un des musts de ma jeunesse !

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Bioshock

     

         Du Steam Punk flippant, ça vous tente ? Moi, juste le simple fait de prononcer le nom de ce jeu, égaye ma journée ! Bioshock, c'est comme une bonne tranche de pain de campagne avec un bon viot fromage qui fouette ! Le plaisir, pur et simple, de humer l'air putride infesté par une vive odeur de chair en décomposition... Rhhaaaaa ! Ça c'est mon kif !! Je pense que je vais me faire plaisir sous peu et m'offrir le bundle Bioshock 1+2+3, ça va pas trainer !!

    Bioshock     Franchement, Dams, nous poster un article sur Bioshock dans la rubrique Old Butt School, c'est pas, un peu, du foutage de gueule ? Peut-être... il n'a que 12 ans après tout ! Tin douze ans ! Déjà !!! Développé en 2007 par 2K Boston et 2K Australia pour, devinez qui, 2K Games, Bioshock est un must dans le genre FPS horrifique ! On peut même dire que c'est une référence ! Les deux suites que sont Bioshock 2 et Bioshock Infinite sont d'ailleurs tout aussi réussies ! Bioshock a reçu un accueil critique excellent et c'est parfaitement compréhensible au vu de la qualité du jeu ! On a certes évolué dans le genre Survival Horror / FPS, mais Bioshock a ce truc en plus, cette ambiance si particulière, cet environnement unique et cette violence propre à la série ! Comme à l'accoutumé, on va commencer cette aventure par un petit pitch pour vous situer un peu le bousin !

    Bioshock     1960... Vous êtes Jack. Passager malchanceux d'un avion se crashant un plein Océan Atlantique. A deux doigts et demi de vous noyer en traversant les flammes, vous arrivez, tant bien que mal, à vous hisser sur un îlot sur lequel un phare est érigé... en pénétrant dans ce phare, Jack trouve une " Bathysphère " qui va lui permettre de rejoindre les abysses de l'océan dans lesquelles Rapture a été bâtie. Alors... question : Rapture kékécé ? Rapture est une ville utopique sous-marine conçue par Andrew Ryan. Celle-ci est, malheureusement, complètement vérolée et infestée de systèmes de défense, de malades mentaux, de gros scaphandriers violents et de fillettes innocentes... Je vous passe le nombre de rebondissements scénaristiques tellement le jeu en fourmille ! Sachez juste que Jack ne sera pas seul. il bénéficiera de l'aide d'Atlas et du Dr Tanenbaum... modérez votre confiance...

         BioshockLes Chrosomes sont les derniers survivants de la déchéance de Rapture. Suite à une surconsommation d'Adam, ils sont devenus fous furieux, incontrôlables et sujet à un léger syndrome de Gilles de la Tourette accompagné d'une irrépressible soif de violence. Il en existe plusieurs types, plus ou moins résistants. Les systèmes de défense de Rapture vous mèneront la vie dure, mais ce ne sera que du pipi de chat face à la menace des protecteurs... Les petites sœurs sont de ravissantes petites filles attirées par les phéromones que vous dégagez... Elles sont bourrées d'Adam et vous pourrez choisir de les laisser en vie ou d'en extraire le contenu en les condamnant à une mort certaine... Problème : Les Big Daddies ( Protecteur ), des humains génétiquement modifiés et surarmés vêtus d'un scaphandre greffé à leur peau vont venir vous matraquer la gueule si vous touchez un seul cheveux de leur jolie tête brune !

    Bioshock     Comment ça ? C'est quoi l'Adam ? J'y viens ! Pour vous défendre, vous aurez droit à une belle panoplie d'armes conventionnelles de l'époque. Mais vous pourrez aussi user de plasmides. Ce sont vos pouvoirs : Feu, glace, électricité... ceux-ci sont échangeable avec de l'Adam... Mais les plasmides peuvent aider à améliorer les capacités de Jack à l'aide de fortifiants. Pour faire fonctionner tout ce barda, il vous faut du coco, de l’énergie, et ce sont les seringues d'Eve qui vous en fourniront... Pour finir, votre armement sera customisable grâce aux Dollars trouvés dans l'énorme complexe sous-marin ! Énorme et somptueux ! En effet, Rapture est délicieusement glauque et flippante ! Les effets de lumière sont terriblement angoissant... ainsi une ombre sur un mur pourra vous indiquer votre prochain affrontement... tout comme les discussions complètement folles ou les cris des Chrosomes, qui vous glaceront le sang à coup sûr !

    Bioshock     Terrible !! Je vous dis qu'il est terrible ce jeu ! J'ai un peu moins accroché sur la suite qui reste tout de même un jeu à faire et encore moins sur les premières minutes de Bioshock Infinite qui se révèle passionnant à long terme... Si, par le plus grand des hasards pour ne pas dire la plus grosse des conneries, vous ne l'avez pas encore fait... Plongez !!! Plongez bordel ! Plongez et rejoignez Rapture pour bien vous foutre les fois et user votre pad en combattants les coriaces Protecteurs ! Éradiquez cette folie !

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique