•  

     

         Que dire de ce jeu ? Jamais un titre ne m'aura laissé aussi dubitatif sur sa qualité ! Développé par Tangentlemen pour Santa Monica Studios en 2016, Here They Lie était destiné au Playstation VR ! Entendez par là, jouable uniquement via le casque virtuel de SONY... Une mise à jour récente, nous autorise, nous pauvres joueurs sans le sou, à y jouer sans cet accessoire ! Merci les gars ! Pourtant, tout y est pour que ce jeu me plaise... mais il manque quelque chose, un petit "je ne sais quoi", qui me laisse pantois !

         Par où commencer ? Tin j'en sais rien, moi !! Bon bah, j'arrête cette expérience de jeu ici !... Na ! Ça commence à faire chier de trouver des trucs à dire sur les jeux ! Comment ça : " C'est toi qui l'a voulu, ce blog, tête de nœud !" ? Ouais... okaaaaayyy... d'accord.... j'vous en parle... ( Et hop, 3 lignes de grattées )... On va commencer, comme d'habitude, par l'histoire... Et là, je dois vous dire que je n'ai rien pané.... mais alors que dalle, rien, nenni ! Bon allez, j'abuse un peu, disons que HTL donne libre cours à votre imagination, même si un fil conducteur est donné ! L'histoire, au demeurant, assez basique, va vite se compliquer, à tel point, que vous serez, à coup sûr, déboussolé, et bizarrement, c'est l'un des intérêts de ce titre dérangeant !

         Tout commence devant une rame de métro... Donna, une jolie "Black Beauty" tout de jaune vêtue, vous demande de revenir la voir quand vous aurez fait votre choix... Après un périple à travers les couloirs inquiétants du métro, vous vous retrouverez dans une ville lugubre, en perpétuel mouvement, dans laquelle des créatures angoissantes vous traquerons ! En parcourant les ruelles sinistres et glauques de cette cité, vous rencontrerez divers personnages dont certains représenteront avec précision tout ce qu'il y a de mauvais dans l'humanité... Les environnements ne sont pas en reste. Ceux-ci sont flippants à souhait et tout est fait pour vous sentir mal à l'aise... et c'est sans aucun doute le points fort du titre ! Cette sensation de mal-être est en constante évolution au cours de l'aventure !

         Lors de votre progression dans les rues dangereuses de cette bourgade de l'enfer... vous trouverez cependant quelques infos supplémentaires via des photos, textes et échanges téléphoniques ( Avec soi-même^^ huh ! ) qui, pour moi, ont eu l'effet inverse et m'ont plus embrouiller qu'autre chose ! Un bémol, et pas des moindres, même si la complexité des artères de Stress City vous donnera un sentiment de liberté de mouvement, il faut savoir que la progression de votre personnage y est extrêmement linéaire... Fan d'exploration, faites demi-tour ^^ ! De même, au niveau du gameplay, ne cherchez pas votre 357 Magnum dans son holster, puisque vous n'avez pas de Holster ! Pas de gunfight, pas de combats au corps à corps non plus ! Seule votre lampe-torche vous sera utile ! Vous emprunterez juste ces ruelles en vous chiant dans le pantalon au son des claquements effrayants des chasseurs ! 

        C'est le mot, c'est à se chier dessus, tellement l'ambiance est dérangeante ! La musique, les graphismes ( Bizarres, mais je vous en reparle après ), cette ville presque vivante, tout est fait pour mouiller son futal ! Ne cherchez pas non plus les jumpscares dans HTL, il y en a très peu... j'en compte même un seul... mais croyez-moi... il est terrifiant ! Le point noir, c'est le visuel ! Enfin oui et non ! Il peut-être parfois somptueux, parfois dégueulasse ! Ce qui nous donne au final un titre visuellement perfectible... mais attention, comme vous le savez, j'aime bien le côté brouillon graphiquement sur un survival horror, je trouve que cela renforce le côté crado du titre... ainsi, le rendu visuel de RE7, The Evil Within et Silent Hill ajoutait de la valeur au titre, à mes yeux ! Oui, c'est vrai, il faut reconnaitre que je suis peut-être pas fini non plus ^^

         Bref ! Dans l'ensemble, je me suis fais plaisir... ou plutôt vomir ^^ Here They Lie bénéficie d'une direction artistique sans faille ! Mais au final, tu aimes ou tu n'aimes pas ! Moi, ça m'a plu ! Il faut dire que le jeu était offert ce mois-ci... et je ne pense pas que je me le serai acheté... HTL peut être acquis pour la modique somme de 8 euros sur certains sites... un peu cher au vu de sa très faible durée de vie ! Comptez deux fins pour 2 à 3 heures de jeu ! C'est court, hein ? Ça tombe bien, l'article aussi ^^ ! Here They Lie est de plus pénalisé par son manque de gameplay et un visuel largement perfectible ! Je crois que je ne me suis jamais autant contredit dans un article ! Bon jeu !

     

     

     

     


    2 commentaires
  •  

     

         Être traqué... sentir la douceur d'une lame de machette dans son dos... courir comme un dératé pour éviter la mort... ça vous dit ? Moi j'adore... virtuellement, bien sûr ! Les développeurs de Behaviour Interactive ont réalisé mon souhait le plus cher sur console... un slasher pur-jus intégrant un grand nombre de référence du genre et tout ça en multi ! Un rêve, je vous dis... ou plutôt un cauchemar !

     

         Le mois d'Août a été prolifique au niveau du Playstation Plus... pas moins de 4 jeux dont 3 excellents... Je vais m'attarder sur celui-ci qui n'a pas besoin d'être terminé pour pouvoir en parler... et pour cause, c'est un jeu multijoueur en ligne ! D'ailleurs, je me suis éclaté ( C'est le mot ) avec des potes à plusieurs reprises ! De plus, pour le retour de SharePS4, rien ne vaut un article court pour commencer ! Vous êtes prêt ? A vos tronçonneuses, machettes, crochets ou autres artifices ! Ça va saigner ! Et pas qu'un peu !

         Dead by Daylight ? Comment ça marche ! Michel Chevalet, c'est à vous ! "Merci Damstarr ! ". Dead by Daylight est un survival horror... mais exclusivement en ligne ! Donc, pas vraiment de scénario ou d'intrigue ! Mais du stress, ça oui ! Le but du jeu ? S'échapper d'une zone dans laquelle un tueur en série sévit ! Avec l'aide de trois autres partenaires ! Pour sortir, il faudra réactiver plusieurs moteurs qui permettront d'ouvrir la porte de sortie et d'échapper ainsi aux griffes de l'assaillant ! "Basique !" me direz-vous ! Effectivement, mais tout l'intérêt du jeu réside dans la coopération et la gestion du stress !

         Chacun des protagonistes possède son talent propre ( Médecine, vitesse, anticipation, mécanique... ) et celui-ci ne sera pas de trop pour s'échapper ! Vous pourrez booster votre perso au fil de son expérience et l'équiper d'outils ou d'artefacts facilitant grandement votre réussite... Sortir n'est pas chose aisée... réparer un moteur vous prendra un temps fou surtout qu'un mini-jeu réflexe viendra vous compliquer la tâche si vous le ratez ! Il faudra en même temps surveiller les déplacements du tueur... mais à son approche, des battements de cœur se feront entendre, vous foutant un petit coup de pression en plus !

         Du coup, quand j'ai réussi à m'échapper pour la première fois, un frisson m'a parcouru le corps et une phrase s'est répétée dans ma tête pendant un long moment : " Tu t'en est sorti Dams... t'es pas mort... t'as réussi... écris un bouquin !! " Terrible sensation ! Surtout quand tu sais que le tueur est, lui aussi, un joueur ! Et oui, vous avez le choix ! Vous pouvez incarner plusieurs tueurs, inviter vos potes et les trucider ! Génial ! Et c'est un pur bonheur... même si ce n'est pas simple ! Il faut la jouer stratégique !

         Dans la peau du tueur, le but du jeu est simple... capturer les proies, les embrocher sur un crochet de boucher et attendre qu'une entité démoniaque finisse le travail ! En prenant bien soin de ne pas laisser la victime s'enfuir ! Et oui, un coéquipier peut décrocher un condamné ou ce dernier peut se décrocher de lui même ! Côté tueur, on est servi ! Avec un choix plutôt intéressant comportant quelques sosies de tueurs célèbres tels que Freddy ou Michael Myers ! D’ailleurs, lors d'une partie dans ce qui ressemble comme de gouttes d'eau au quartier mythique d'Adonfield du film Halloween, j'ai entendu avec bonheur et horreur en même temps la musique anthologique de cette légende des Slahers ! Mais il existe d'autres Psycho-Killers tels que l'infirmière, la harpie, le piègeur ou encore le docteur !

         Le petit hic de DBD est, sans aucun doute, son aspect visuel ! C'est un peu moyen graphiquement et l'animation est hors d'âge ! Mais, honnêtement, je n'y prête même plus attention tellement le jeu demande une concentration de tous les instants ! Au final, Dead by Daylight est terrible ! Aussi bien en jouant les victimes que le bourreau ! Une bonne idée qui aurait mérité un peu plus d'attention sur la partie technique mais qui, une fois ce point noir effacé, est un véritable défouloir et un réservoir à sueurs froides ! 

     

     


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique