•  

     

         "Mais qu'est-ce qui peut bien se passer dans ta tête ? Un jour, tu vas péter un câble et tous nous buter dans notre sommeil !!! Arrêtes de jouer à des jeux de taré, un de ces quatre tu vas merder grave" dixit Madame Damstarr !! Pff ! N'importe quoi !! Qu'est ce qui faut pas entendre !! Oui j'aime ce genre de jeu !  Bien cracra, bien glauque, bien barré ! Mais ça veut pas dire que je vais buter qui que ce soit ! Comment ça "lâches ce couteau ? "

    The Evil Within     Chose promise, chose due mon très cher DrCut ! Tu voulais la voir, tu l'as vu !! Ola !! Je m'égare là !! Nom de dieu ! Reprends-toi mon poulet ! Il y a plus d'un an maintenant, j'avais promis à notre spécialiste cinéma et séries une expérience de jeu sur ce titre, que j'avais déjà fait, afin de savoir s'il valait le coup ! C'est chose faite poto !! La v'là cette expérience ! Ouais, je sais, mieux vaut tard que jamais ! The Evil Within est un survival horror développé par Tango Gameworks pour Bethesda en 2014 ! La cerise sur le gâteau, c'est Shinji Mikami, le papa des Resident Evil, qui est aux manettes... mécontent du virage que prend son bébé à l'issu de l'excellent Resident Evil 4, il décide de quitter Capcom pour fonder Tango Gameworks qui lui permettra de développer The Evil Within qui est, en quelque sorte, le retour aux sources qu'il aurait voulu pour la saga Resident ! J'apprends avec Damstarr leçon n°1 ^^ !

    The Evil Within     Au niveau du scénario, on est servi ! On fait dans l'horreur psychologique bien barrée ! Vous incarnez l'inspecteur Sebastian Castellanos ! Celui-ci intervient avec trois autres officiers sur une scène de crime plus que morbide dans un hôpital psychiatrique... putain, la journée commence bien ! Il y découvre une scène d'horreur dans laquelle le hall d'entrée est jonché de cadavres mutilés... après avoir visionner une vidéo de surveillance énigmatique, Seb est assommé et ce retrouve pendu par les pieds en attendant de se faire éventrer par un Cinoque à tronçonneuse ! Où est-il ? Quel est ce lieu étrange ? Je vous le demande...  La messe est dites, le gars se trouve dans un monde chelou, blindé de monstres chelou... En proie à une terreur inimaginable, Sebastian doit lutter pour sa survie et se lancer dans un terrifiant voyage afin de percer à jour l'origine du mal... La dernière phrase n'est pas de moi, mais je trouvais qu'elle pétait bien pour le final !! Je ne rentrerai pas dans les détails mais sachez que le scénario est une perle complexe et passionnante !

    The Evil Within     Vous l'aurez sans doute compris, on est loin d'un Animal Crossing ou d'un Mario Party ! L'univers de The Evil Within est plus que macabre... un des plus macabres qu'il m'ait était donné de voir ! Ce qui m'amène au premier mauvais point de The Evil Within... le visuel ! Je vous rassure, rien de moche ou de choquant... le jeu semble être dépassé technologiquement parlant... il est vrai que l'aspect graphique peut en rebuter certains ! Pour ma part, je trouve que les graphismes desservent bien l'ambiance du jeu ! A la manière d'un Silent Hill ou d'un Resident Evil 7... Donc, à mes yeux, je le précise bien, les graphismes ne sont pas du tout un handicap dans The Evil Within... le gameplay perfectible mais pas désuet vous fera rager à coup sûr les premières minutes de jeu mais c'est un coup à prendre... ne baisser pas les bras ! Parce que du courage et de la persévérance, vous allez en avoir besoin, foi de Damien ( Révélation du prénom du blogueur : collector ! ) !

    The Evil Within     Et oui, The Evil Within n'est pas facile, loin de là ! Il va falloir la jouer serré et ne rien lâcher ! C'est assez rare de nos jours alors... profitons-en ! Ainsi, crever la tête broyer ou lentement lacéré sera fréquent... peut ragoutant mais fréquent... on s'y fait... à force ! Heureusement, pour vous aider, vous pourrez traverser le miroir ! Celui-ci vous transportera dans une "cellule" d’hôpital ( Oui ça fait bizarre ) dans laquelle une infirmière bien "space" prendra "soin" de vous ! Vous pourrez y améliorer armes et caractéristiques du personnage et y récupérer quelques objets utiles... De retour dans ce monde cauchemardesque, vous pourrez la jouer barbare ou in filtration afin de zigouiller un max de " Chépakoi ", des monstres pas beaux qui vous veulent du mal simplement parce que vous vous appelez Castellanos ( Quel nom à la con, aussi ! ) ! Il faudra parfois se cacher pour laisser passer l'orage et parfois foncer dans la tas avec pertes et fracas !

    The Evil Within     Là où Shinji Mikami et son équipe ont excellé, c'est bien au niveau de l'ambiance et du soin apporté à l'environnement ! Les musiques sont diablement efficaces et servent le stress et l'inquiétude permanentes du joueur ! Les hurlements sont bien flippants et, croyez-moi, vous sentez bien quand un affreux vous colle aux miches... d'où de nombreuses poursuites dans lesquelles vous êtes le gibier plutôt que le chasseur ! Les boss sont flippants à souhait et complètent un bestiaire assez fourni et terrifiant ! Vous croiserez les "hantés" et les "AlterEgo" le plus clair du temps mais les boss sont franchement classes et répugnants ! Le Gardien, plus particulièrement, bénéficie d'un design à tomber par terre ! Mais "L'amalgame Alpha" (Beurk) et "Reborn Laura" sont tout aussi réussi ! Pas de loupé avec eux, sinon, c'est un découpage dans les règles de l'art... à croire qu'ils pondent des tutos sur le sujet !

    The Evil Within     La petite photo de droite n'est pas de moi, mais elle met bien en valeur la qualité du travail des développeurs ! Et bien voilà mon Doc ! C'est fini, c'était pour toi ! Enfin un peu pour moi aussi ! C'est toujours un plaisir d'arpenter les méandres du STEM ( Oups Spoil !! ^^ ) ! Saches, Ô toi, grand prédicateur du 7ème art, que The Evil Within est accessible à un prix plus que raisonnable à l'heure actuelle et que le rapport qualité/prix sera grandement en ta faveur ! Profites grand sage de la série télé, tu ne le regretteras pas ! Désolé pour le retard Poto, mais il fallait que me fasse prêter ce jeu... il a donc fallu que, de mon côté, je poireaute aussi ! Mais je sais bien que tu n'étais pas pressé... aussi j'espère que cette actu te conviendras et de décideras à franchir le pas... Sinon pour ceux qui ne l'ont pas encore fait, pour les fans d'horreur psychologique, foncez et enchainez avec le deux dont l'expérience de jeu est disponible ici

     

     

     

     

     

     

     

        


    6 commentaires
  •  

    FIFA 19

     

         Avis aux footeux ! FIFA 19 is here !!! C'est beau, c'est tout chaud, c'est bon comme un chocolat chaud... Je n'avais pas rédigé d'article sur FIFA 18, ne trouvant pas vraiment de nouveautés par rapport à l'opus précédent. Ici, c'est pas mieux... très peu d'innovations depuis la dernière mouture mais il a le mérite de nous proposer la fin du mode Aventure, j'ai nommé : The Journey !

     

         FIFA 19Je vous rassure, il n'y a pas que ce mode de jeu dans ce dernier FIFA  ! Il y a bien d'autres aspects intéressants ou non et quelques mauvaises idées aussi ! Je sais de quoi je parle... en tant qu'ancien footballeur professionnel, je pense avoir mon mot à dire ! Oui, enfin... ancien pilier de buvette professionnel... mais je m'y connais ^^ ! Non, sans blague, ce FIFA n'est pas mauvais, loin de là ! Mais je trouve que l'on perd en qualité au fil des années, même si, à mon humble avis, cette simulation de football reste la meilleure et sera assez difficile à détrôner ! Bon, je vous décris tout ça dans un mini pavé... oui ! J'ai décidé de faire court parce que FIFA sera toujours FIFA et que les nouveautés ne sont pas... abondantes sur cet opus de la saison 2018-2019 !

    FIFA 19     Dans un premier temps ( que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitreu... SharePS4 toujours à l'écoute de l'actualité ), passons en revue les différents modes de jeu ! De ce côté là pas vraiment de surprise... Le Fifa Ultimate Team préféré de mon fils ainé, les modes carrières joueur et entraineur, le multijoueur, le mode aventure et le mode coup d'envoi qui, lui, pour le coup, prend un sacré coup de jeune... en effet, vous pourrez y disputez des matchs de Champion's league ou de finale de coupes, des séries aller et retour et, enfin, des matchs avec règles spéciales ! Ces règles spéciales sont complètement barrées et permettent de sortir des sentiers battus... vous pourrez y disputer des matchs sans règles ( V'là le bordel !! ), des matchs dans lesquels les buts à distances compteront double, des matchs avec un nombre de buts à atteindre en premier et surtout, j'ai gardé le meilleur pour la fin, des matchs dans lesquels chaque buts encaissés vous retire un joueur de champs... ça c'est fun ! 

    FIFA 19      Je m'attarde deux minutes sur le mode Aventure ! Ou The Journey pour les anglophones ! Rien de bien nouveau dans ce mode, si ce n'est, qu'apparemment, ce sera la dernière partie de l'épopée d'Alex Hunter au pays des milliardaires en short ! Comme d'habitudes cette aventure sera ponctuée d'exploits sportifs, de rencontres légendaires et de récompenses prestigieuses ! Mais aussi de désillusions, de trahisons et manipulations ! Le scénario prends la suite directe des évènements de FIFA 18 mais cette fois-ci, vous pourrez faire progresser trois personnages à travers leur destinée dans le monde du ballon rond ! Ainsi vous pourrez toujours incarner l'icône de ce mode, Alex Hunter, mais aussi sa demi-sœur Kim et son meilleur pote Danny Williams... la première évoluant dans l'équipe féminine américaine en pleine coupe du monde en France et le second bataillant pour rester titulaire dans son club de Premier League ! J'adore ce mode même s'il est assez linéaire !

    FIFA 19     Visuellement, FIFA claque toujours autant ! Les rencontres sont hallucinantes de réalisme que ce soit sur le terrain ou dans les tribunes ! Toujours ce maudit problème de commentateur français, Pierre Ménès, stp, veut tu bien laisser le micro ? A quelqu'un de... je sais pas, moi... compétent, par exemple... Ses blagues tombent à plat et les mises en scènes avec son compère de Canal, Hervé Mathoux, sont d'une tristesse affligeante ! C'est pourquoi je joue exclusivement en anglais ou en espagnol ( Pour la grinta ) ! Au niveau du jeu, c'est toujours aussi perfectible mais tellement proche de la réalité ! Il n'existe pas de jeu parfait ! Qui a dit "The Legend of Zelda : Breath of the Wild" ? Une nouveauté cependant : les reprises de volée ! Franchement, plus réalistes mais beaucoup moins jouables... à présent il vous faudra un parfait timing pour espérer cadrer à coup sûr !

    FIFA 19     Bon... ce fut court, est-ce que ce fut bon ? J'en sais rien... mais il existe bien d'autres aspects que je n'ai pas traité... n'ayant pris en compte que les nouveautés du titre phare d'EA Sports ! Ah si, mais j'en ai parlé un tout petit peu déjà ! Les compétitions européennes ont été achetées à prix fort et nous pourront donc intégrer la Champion's League et l'Europa League dans ce FIFA... ceci coupe un jambe au valeureux concurrent qu'est PES dans la bataille du foot sur console, celui-ci étant, jusqu'à présent l'unique détenteur de la licence ! Apparemment, PES a fait très fort cette année, même sans la Champion's League ! Comme quoi, les gros sous ne font pas tout ! Je souhaite bonne chance à Konami, en espérant qu'il nous pondent un chef d’œuvre, comme il l'avait fait en 2006... Sur ce, j'm'en retourne faire des jonglages... et hop ! 1,2,3... 1,2...1,2,3,4,5 !!!!! Putain 5 !!! Yeah !!!

     

     

        

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique